ePrivacy and GPDR Cookie Consent

Les grandes banques américaines ouvriront le bal des trimestriels

Les grandes banques américaines ouvriront le bal des trimestriels

Alors que le deuxième trimestre de l'année touche à sa fin, le moment est venu pour les entreprises de publier leurs rapports financiers trimestriels. Comme d'habitude, la saison des résultats à Wall Street commencera par la publication des rapports sur les résultats des grandes banques américaines. La croissance des bénéfices et du chiffre d'affaires devrait être massive, mais il ne faut pas oublier que le deuxième trimestre 2020, marqué par la pandémie, a constitué une base particulièrement faible. Voyons ce que le marché attend et ce sur quoi il faut se pencher pendant la première semaine de la saison des résultats à Wall Street.

Tour d'horizon

La saison des résultats à venir sera peu commune. Pourquoi ? Les résultats du deuxième trimestre 2021 seront comparés à ceux du deuxième trimestre 2020, et c'est ce trimestre qui a été le plus touché par la pandémie. Par conséquent, les entreprises américaines devraient annoncer des taux de croissance gargantuesques en glissement annuel. Les estimations de bénéfices font état d'une croissance massive de 63,6 % en glissement annuel, tandis que le chiffre d'affaires devrait dépasser de 19,6 % les niveaux du deuxième trimestre 2020. Les mesures de croissance en glissement annuel ont souvent été ignorées par les investisseurs, qui se sont concentrés sur les attentes du marché comme référence, et l'effet de base extrêmement faible d'il y a un an ne devrait pas changer pendant la saison des résultats de ce trimestre. Les banques animeront la première semaine de la saison des résultats, tandis que la deuxième semaine (du 19 au 23 juillet) sera dominée par les rapports des valeurs technologiques américaines, comme Netflix (mardi 20 juillet), Tesla (jeudi 22 juillet) ou Microsoft (jeudi 22 juillet).

Les 11 sous-indices sectoriels de l'indice S&P 500 devraient tous annoncer des bénéfices en hausse par rapport à l'année précédente. Le secteur de l'énergie, en particulier les compagnies pétrolières, devrait afficher les plus fortes hausses en glissement annuel. Ce n'est pas une surprise étant donné que les cours du pétrole sont passés sous zéro au cours du deuxième trimestre 2020 ! Un autre groupe d'actions qui devrait afficher une amélioration massive est celui des actions qui ont été fortement touchées par la pandémie, à l'image des compagnies aériennes ainsi que des restaurants et des hôtels.

Les banques lancent le marathon des résultats

Comme c'est généralement le cas pour la saison des résultats de Wall Street, les banques américaines seront les premières à publier leurs résultats. Il y a deux choses à retenir des annonces des banques. Tout d'abord, la performance de l'activité de trading. L'activité de négoce a été l'un des principaux moteurs des solides bénéfices des derniers trimestres et les investisseurs veulent voir si cette prospérité se poursuit. Ceci est d'autant plus important que les taux d'intérêt restent bas et que le trading devient une source d'activité de plus en plus importante pour les banques. Deuxièmement, les opérateurs se concentreront sur les annonces de dividendes. La Réserve fédérale a récemment levé les restrictions sur les dividendes et les opérations de rachat des banques, ce qui a renforcé le sentiment des investisseurs à l'égard du secteur.

banques

Les banques seront à l’honneur dans le calendrier des résultats de la semaine prochaine. Source : Bloomberg, XTB Research

Point technique

Même si la tendance à la hausse des principales banques américaines a ralenti, il n'y a pas encore eu de réel renversement de tendance. Récemment, le prix de l'action Bank of America (BAC.US) a rebondi sur le support clé de 38,70 $, qui coïncide avec la moyenne mobile exponentielle à 100 périodes et le retracement de Fibonacci de 23,6 %. Il convient de noter que l’amplitude de la baisse qui a renvoyé les cours de l’action vers la moyenne mobile est la même que celle du repli de fin d’année 2020 (rectangle bleu). Par ailleurs, une figure de retournement en épaule-tête-épaule semble en cours de finalisation et une cassure de la ligne de cou correspondant au support mentionné entraînerait un repli considérable de l’action pouvant aller jusqu’à 33,80$.

bac us

Source : xStation5

Les aspects techniques de l'action Goldman Sachs (GS.US) sont similaires, les haussiers ayant réussi à défendre la zone de support près de 355 $. Cette zone semble correspondre également à la ligne de cou d’une figure de retournement en épaule-tête-épaule, qui en cas de réalisation pourrait mener les cours vers le support à 317,50$.

goldman sachs

Source : xStation5

Retrouvez les actions Bank of America et Goldman Sachs aux côtés de plus de 2000 actions disponibles sur le Compte-Titres Ordinaire avec 0% de commissions.

S'inscrire sur XTB

Dernière mise à jour le 09/07/21

Continuer cette discussion sur le forum