Pips, spread et cotation

Pips, spread et cotation - Explication et définition de termes
Pips, spread et cotation - Explication et définition de termes

Commentaires

Qu’est-ce que le pip ?

Dans la finance, le pip est l’unité de variation ou de cotation du taux de change d’une paire de devises. Il s‘agit de l’acronyme de « Percentage in point » ou de « Price interest point », les avis divergent.
Dans tous les cas, le pip représente un pourcentage différent et non fixe pour chaque parité, qui dépend de la devise dans laquelle on choisit d'exprimer le taux de change et du nombre de décimales de la cotation. Il correspond généralement à la 4ème décimale sauf dans le cas des paires en relation avec le Yen.

Exemple : Sur la paire EUR/USD, la variation la plus faible est de 0.0001. Si l'EUR/USD passe de 1.3278 à 1.3279, il y a alors une variation de 1 pip à la hausse. 
A noter que plusieurs plateformes de trading ont augmenté le degré de précision pour la plupart des paires de devises majeures d'une décimale supplémentaire, les tarifs sont donc affichés en dixième de pips.

Qu’est-ce que le spread ?

La définition du spread est l’écart ou le différentiel entre les prix d’achat et de vente d’une paire de devises. Sur le marché des changes (Forex), on l’appelle le « bid/ask spread », c’est-à-dire la différence entre les deux prix. Le prix ask correspond au prix auquel il est possible d'acheter la valeur financière, tandis que le prix bid correspond au prix auquel il est possible de la vendre. Le spread est exprimé en pips.

Exemple : Si la valeur d'achat (ask) de la parité EUR/USD est 1.5763 et celle de vente (bid) 1.5761 alors le spread est de 0.0002, à savoir 2 pips. Le spread est une mesure de la liquidité du marché. Plus le spread est proche de zéro, plus les transactions sont faciles.

Le spread est en réalité souvent la commission que le courtier (ou broker) va toucher sur la transaction. Cette différence de prix constitue tout ou partie de la rémunération du courtier. Le niveau de spread varie d’un broker à un autre et les brokers utilisent cela comme argument commercial afin de se démarquer de la concurrence. Avec la compétition serrée que connaît actuellement le secteur de l’investissement Forex, les courtiers pratiquent actuellement des spreads de plus en plus bas.

Risques liés au spread

Il faut également savoir que le spread est la plupart du temps variable. En fonction des conditions de marché et de événements économiques, le courtier peut décider librement de modifier ce spread, et donc de l’élargir. Si par exemple une grosse annonce liée à l’Euro est imminente ou vient d’être publiée, le spread peut passer de 2 pips à 5 pips ou plus. Par exemple, la cotation peut passer en temps normal de 1,1510 – 1,1512 (spread de 2 pips), à 1,1508 – 1,1515 (spread de 7 pips) en période mouvementée.

D’autre part, plus le spread est élevé, plus le trader sera en « négatif » à l’ouverture du trade. Il faut savoir qu’un trader est forcément perdant dès l’ouverture d’un trade. Pourquoi ? Regardons un exemple précisément pour comprendre le fonctionnement. Une paire de forex (ou tout autre produit de Bourse) à en permanence deux prix, dont la différence est le spread.

Sur une paire qui cote 1,2510 – 1,2513, le prix de vente est le plus petit, ici c’est 1,2510. Le prix d’achat est le plus élevé, ici 1,2513. A partir du moment où un trader veut acheter, il le fait dans cet exemple à 1,2513. Il a maintenant une position ouverte, et s’il veut fermer tout de suite sa position, il devra le faire au prix du bid, c’est-à-dire 1,2510. A l’ouverture de son trader, il est donc automatiquement en négatif du spread, ici 3 pips. Si par exemple 1 pip vaut 10€, il sera en négatif de 30€ dès l’ouverture de son trade. Voilà pourquoi à l’ouverture de chaque trade, on voit un « Profit & Loss » négatif, équivalent au spread. Pour être à l’équilibre il faut que le marché aille dans notre sens au moins de la valeur du spread. Dans notre exemple, il faut que la paire cote 1,2513 – 1,2516 pour que le trader soit à l’équilibre. Il pourra alors vendre au prix de 1,2513.

Tout cela est bien sûr sans avoir pris en compte les frais de transaction et autres commissions du courtier.

Qu’est-ce qu’une cotation ?

Dans le domaine de la Bourse, la cotation est l'opération par laquelle un titre financier entre sur le marché de la bourse. Il s’agit donc à attribuer une valeur de marché à un titre émis par une société.  Cette valeur est fixée selon les règles de l'offre et de la demande. À un instant défini, elle est équivalente au prix auquel le plus grand nombre de titres pourra être échangé. Lors de son entrée boursière, le titre a une valeur indicative qui change ensuite en fonction de l'offre et de la demande.

Dans le domaine du Forex, la « cotation » est le prix d’une devise par rapport à une autre, également à un instant déterminé.
Ainsi, lorsque la cotation de l'EUR/USD est de 1.3279, il faut traduire cette cotation par « 1 euro équivaut à 1,3278 dollars américains ». La cotation se lit toujours dans le même ordre (on exprime la devise de base en fonction de la devise de contrepartie). La différence de cotation est exprimée en pip. Généralement les cotations suivent les horaires des différentes places boursières mondiales. 

 

Dernière mise à jour le 27/04/22

Articles que vous pourriez aimer