Comment trader les CFD ?

Comment trader les CFD ?

Il existe de nombreuses façons d’investir ou de trader sur les marchés financiers. Acheter des actions est la manière historique la plus courante. Il est aussi possible d’investir sur des fonds, que ce soit des FCP (fonds communs de placement) ou des SICAV (sociétés d’investissement à capital variable) qui font partie de la famille des OPCVM (organismes de placement collectif en valeurs mobilières). Une autre catégorie de produits devient de plus en plus populaire, il s’agit des CFD. Ils ont de nombreux avantages. 

Qu’est-ce que c’est (définition) ?

Le terme vient de l’anglais : Contract For Difference. On peut le deviner, il s’agit d’un contrat financier qui va jouer non pas sur le prix en soi du sous-jacent mais sur la différence entre les prix d’achat et de vente. Il s’agit d’un produit dérivé. Un CFD est lié à un sous-jacent, il “dérive” de celui-ci. Le sous-jacent en question peut être une action, un indice, une matière première, une paire de devises.

Ces contrats permettent donc de négocier tous types de produits financiers sans en être directement propriétaires. En achetant un CFD action, le trader ne possède pas l’action : Il passe en fait un contrat avec son courtier. Si entre l’achat et la vente le trader fait un bénéfice, son courtier lui verse le montant correspondant à la différence de prix. En cas contraire, le trader perd l’argent misé. 

Le principal avantage de trader ces contrats est le fait de pouvoir vendre à découvert : c’est-à-dire vendre sans avoir préalablement acheté. Si l’on pense que le marché va baisser, on peut donc vendre à découvert le CFD, puis racheter ultérieurement pour fermer la position. Ce procédé est par exemple impossible quand il s’agit d’actions en direct.

Un autre élément essentiel des CFD est l’utilisation de l’effet de levier. En effet il est possible de miser beaucoup plus que son capital réel. Cela permet d’accéder au marché plus facilement car l’effort en capital initial est faible. Cependant une utilisation immodérée de l’effet de levier peut s’avérer très risquée et faire perdre la totalité du capital.

Où les négocie-t-on ?

Ils se négocient à travers des courtiers qui fournissent ce type de produits. En fonction des courtiers, vous aurez le choix entre des CFD Actions, Indices, Matières Premières, Forex, Options.

Comment trader les CFD ?

Ils sont très simples à trader. Vous avez un sentiment haussier sur l’or ? Achetez le CFD (position long). Au contraire, vous pensez que le cours de l’or va baisser ? Vendez-le à découvert (position short).

Exemple chiffré avec un CFD lié au CAC40

Vente d'1 contrat CFD à 10€/point (ces données sont présentes dans les caractéristiques du produit).

Prix de vente à découvert : 4400 points.

Prix de rachat pour fermer la position : 4375 points. Gain de 25 points x 10€ = 250€

Si le prix de rachat est plus élevé : 4440 points. Perte de 40 points x 10€ = 400€

Quel capital pour trader les CFD ?

L’effet de levier permet d’investir ou trader des montants plus élevés que notre capital. Comme déjà expliqué cela comporte des avantages mais aussi des risques.

Le courtier vous donne l’effet de levier disponible (comme 1:100 ou x100) ou bien la couverture nécessaire (comme 1%).

Reprenons l’exemple précédent. 

Sans effet de levier : pour vendre 1 contrat CFD à 4400 points et à 10€/point, il faudrait un capital de 4400 points x 10€ = 44000€.

Avec levier x50 (ou 2%) : le capital nécessaire est de 4400 x 10€ x 2% = 880€

Avec levier x200 (ou 0.5%) : le capital nécessaire est de 4400 x 10€ x 0.5% = 220€

L’effet de levier permet donc au plus grand nombre de personnes d’accéder aux marchés financiers. Encore une fois, toujours faire très attention à son utilisation car les pertes pourront être conséquentes. 

Comparer les courtiers CFD

Dernière mise à jour le 24/08/16

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire