Comment choisir son courtier de trading en CFD ?

Comment choisir son courtier de trading en CFD ?

Il existe de nombreux courtiers de trading en CFD qui se ressemblent, mais à y regarder de près, certains proposent des services différents et ont des caractéristiques spécifiques. S’y retrouver peut vite devenir compliqué, alors comment choisir son broker CFD ? Afin de faire son choix, il est nécessaire de vérifier plusieurs critères précis qui détermineront la compatibilité entre les besoins de chacun et l’offre des courtiers.

Produits accessibles

Les CFD ne sont pas une classe d’actifs mais des produits, des “contrats” liés à des sous-jacents spécifiques. Parmi eux on trouve des indices, des futures, des actions, des matières premières, du forex, etc. Les sous-jacents peuvent ainsi être très nombreux et il est important pour un trader de connaître les marchés ciblés.

Sur chacun des domaines cités il y a encore des sous-catégories, comme les métaux ou l’énergie pour les matières premières. De mêmes tous les indices mondiaux ne sont pas présents chez tous les courtiers

Dépôt minimum

Avant de pouvoir trader, ouvrir et fermer des positions, les courtiers demandent en général un versement initial minimum. Celui-ci sert de marge pour vos trades. Selon le type de compte (classique, premium, etc.) ce dépôt minimum sera plus ou moins élevé. En effet, les services associés seront différents.

Le montant minimum dépend également du levier disponible. Un effet de levier conséquent impliquera un besoin en capital plus faible. Il n’est pas rare pour certains courtiers de proposer des leviers x200 ou x300 voire plus, et dont les dépôts minimums ne sont que de quelques dizaines d’euros.

Levier

Le levier (leverage en anglais) est donc un élément important et différentiateur des courtiers CFD. En effet, il est souvent possible de miser beaucoup plus que le capital initial. Plus le levier est important, plus la mise de départ et donc l’effort est faible. Attention tout de même car il est possible de perdre beaucoup et très vite en utilisant le levier, même si à l’inverse les gains peuvent être plus élevés. 

Moyens de paiement

La majorité des courtiers de trading en CFD proposent les virements bancaires et les cartes de crédit comme moyens de dépôt ou de retrait d’argent. Il existe aussi d’autres types de transfert possible selon les courtiers, comme PayPal, Skrill ou d’autres plateformes de portes-monnaies électroniques.

Plateformes de trading

Les plateformes de trading sont un élément essentiel puisqu’elles permettent d’ouvrir et fermer ses positions, de gérer son portefeuille, de faire de l’analyse technique et de gérer ses ordres. Même si elles ne déterminent pas le fait de gagner ou perdre sur ses positions, elles facilitent grandement toute l’expérience de trading. Il faut donc choisir un courtier dont la plateforme est adaptée à vos besoins. Pour cela des comptes démo existent et permettent de tester la plupart des outils fournis par le courtier.

Spreads fixes ou flottant 

Les spreads jouent un rôle primordial dans le trading. Les courtiers affichent toujours ce spread : il s’agit du bis-ask spread, autrement dit la différence entre les prix d’achat et de vente. Un trader aura intérêt à traiter des CFD avec des spreads serrés. Lors de certains événements géopolitiques ou annonces économiques, les spreads des CFD peuvent doubler ou tripler. Les spreads flottant fluctuent par nature et peuvent être très serrés mais aussi très écartés. Un spread fixe ne sera pas forcément intéressant à première vue mais il garantira un certain niveau d’exécution.

Régulation

La législation en matière de courtier CFD est stricte. La régulation et l’autorisation d’institutions financières par les organismes compétents est à prendre en compte sérieusement, tout simplement dans l’intérêt du trader ou de l’investisseur. Un courtier qui n’est autorisé par aucun organisme reconnu est à fuir. En France, l’AMF (Autorité des Marchés Financiers) se charge d’accréditer les courtiers. Au Royaume-Uni, il s’agit de la FCA (Financial Conduct Authority). Préférez donc toujours un courtier référencé chez ces organismes financiers officiels

Comparer les courtiers CFD

Dernière mise à jour le 30/09/16

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire