Quels sont les indicateurs boursiers les plus utilisés ?

Quels sont les indicateurs boursiers les plus utilisés ?

Illustration: Quels sont les indicateurs boursiers les plus utilisés ?

Les indicateurs boursiers sont très nombreux. Chacun peut y trouver son compte en fonction de ses propres besoins et de son style de trading ou d’investissement. Toutefois, certains sont plus populaires que d’autres et utilisés de manière quotidienne par bon nombre de traders. Ce sont des indicateurs incontournables, souvent simples, qu’il est important de maîtriser.

Moyennes mobiles

Les moyennes mobiles lissent les prix en créant une ligne simple. Cette ligne représente le prix moyen sur une période donnée. Pour les investisseurs et les suiveurs de tendance long terme, les moyennes mobiles simples de 200 jours, de 100 jours et de 50 jours sont des choix populaires. A noter qu’il s’agit en fait de « périodes ». Cela peut être des jours, des heures comme des minutes, en fonction de l’unité de temps du graphique utilisé pour visualiser les prix.

Il y a plusieurs façons d'utiliser la moyenne mobile. Le premier est de regarder la direction ou la pente de la moyenne mobile. Si elle est plutôt horizontale sur une période prolongée alors le prix n'a pas de tendance, il oscille entre deux bornes. Si la pente de la moyenne est inclinée, une tendance baissière ou haussière est en cours. Dans tous les cas, les moyennes mobiles ne prévoient pas les prix, ils montrent simplement ce que le prix a fait, en moyenne, sur une période de temps.

Moyenne mobile horizontale ( Cliquez sur une image pour agrandir )

Moyenne mobile horizontale

Les croisements de deux ou plusieurs moyennes mobiles sont une autre façon de les utiliser. En traçant deux moyennes mobiles de 25 et 50 jours par exemple, un signal d'achat survient lorsque la ligne de 25 jours franchit de bas en haut celle de 50 jours. Un signal de vente se produit lorsque la moyenne de 25 jours passe en dessous des 50 jours.

Signaux de vente et d’achat ( Cliquez sur une image pour agrandir )

Signaux de vente et d’achat

Lorsque le prix dépasse une moyenne mobile unique, cela peut également être utilisé comme un signal d'achat, et lorsque le prix croise à la baisse, il peut s’agir d’un signal de vente. Puisque le prix est plus volatil et « rapide » que la moyenne mobile, cette méthode est sujette à de faux signaux, comme le montre le graphique précédent.

Enfin, les moyennes mobiles peuvent être utilisées comme support ou résistance. Le graphique ci-dessous montre une moyenne mobile servant de support (c'est-à-dire que le prix rebondit dessus à chaque fois).

moyenne mobile servant de support

RSI

Le RSI (Relative Strength Index) est un oscillateur de momentum qui mesure la force d’une tendance, la vitesse d’un changement et l’amplitude d’un mouvement. Utilisé sur l’unité de temps que l’on veut, il est souvent plus efficace sur des périodes longues comme les jours ou semaines. Cela permet d’éviter les faux signaux.

Une façon d’utiliser le RSI est l’observation de zones de sur-achat ou sur-vente. Le RSI oscille entre zéro et 100. Traditionnellement, le marché est considéré comme surachaté lorsque le RSI est supérieur à 70 et survendu lorsqu'il est inférieur à 30. Le franchissement du niveau 50 permet de confirmer une tendance baissière ou haussière. Aussi, Un RSI sous ce niveau 50 reflète un marché baissier, tandis qu’un RSI au-dessus de 50 indique un marché haussier.

rsi

Une autre utilisation de cet indicateur repose sur les divergences, qui tendent à repérer un essoufflement à la baisse ou à la hausse du marché, et donc un retournement de tendance. Lorsque que le prix de marché fait deux plus hauts, avec le deuxième plus élevé que le premier, et qu’en même temps le RSI fait un deuxième plus haut, moins élevé que le premier, nous obtenons une divergence baissière. Plusieurs configurations existent mais de manière globale, il y a divergence lorsque le RSI et le prix de marché ne se comportent pas de la même manière.

rsi

MACD

Le MACD, de l’anglais « Moving Average Convergence Divergence », est probablement l'indicateur technique le plus utilisé. Il signale non seulement la tendance, mais aussi le momentum d'un produit. L'idée derrière le MACD est de comparer la dynamique à court terme et à long terme d'un cours de bourse afin d'estimer son orientation future. En fait, c'est la comparaison de deux moyennes mobiles, que vous pouvez définir pour n'importe quelle période de temps que vous voulez, mais généralement les moyennes mobiles de 12 jours et 26 jours sont utilisées. Lorsque la ligne à court terme croise la ligne à long terme, c'est un signal de retournement de tendance. Lorsque la ligne à court terme est sous la ligne à long terme, puis croise au-dessus, le cours boursier associé s'oriente généralement plus haut. De même, nous pouvons prédire une baisse des marchés lorsque la ligne à court terme croise la ligne à long terme de « haut vers le bas ».

macd

De la même façon qu’avec le RSI, les divergences peuvent être utilisées avec le MACD.

Ces trois indicateurs sont ainsi très présents dans l’analyse des marchés boursiers et peuvent s’utiliser conjointement afin de confirmer des tendances ou des retournements. Il est important de préciser qu’ils ne sont pas parfaits et que les faux signaux sont très fréquents.

Dernière mise à jour le 06/04/18

Continuer cette discussion sur le forum