Pourquoi et comment investir dans l’or ?

Admin29/08/22 (mise à jour il y a 3 semaines, 3 jours)or, investir, etf, actions, futures, lingot, aurifère

Pourquoi et comment investir dans l’or ?
Pourquoi et comment investir dans l’or ?

Commentaires

L’or est un des actifs les plus prisés des traders, et il existe de nombreuses façons d’investir dans ce métal précieux. C’est aussi toujours un investissement considéré comme une valeur sûre pour les marchés financiers. Différentes raisons peuvent expliquer cette réputation et l’attrait exercé.

Pourquoi investir dans l’or ?

L’or apparaît souvent aux yeux des traders comme un placement solide. En termes de rendement, il est vrai que l’or a souvent surpassé les actions et les obligations sur certaines périodes, sans pour autant en prendre le dessus. Un autre avantage de l’or est sa liquidité, puisque pour les investisseurs, il est facile de convertir l’or en espèces. C’est également une valeur refuge, car en règle générale, sa valeur ne dépend pas de l’évolution d’autres actifs. Il est donc assez indépendant, ce qui est un atout en cas de crise. On parle d’ailleurs dans ce cas d’un investissement défensif. De plus, sa relative faible volatilité est un autre argument de poids pour expliquer son attrait.

Mais il est nécessaire de prendre en compte que comme tout investissement, il existe aussi un risque financier, surtout selon la façon dont il est négocié par les investisseurs. 

Quelles sont les différentes façons de pouvoir investir dans l’or ?

#1 Le lingot d’or

Acheter un lingot d'or
Acheter un lingot d'or

Il est tout à fait possible d’investir dans l’or sous forme physique, avec l’achat de lingots ou de pièces d’or. Pour cela, il est cependant nécessaire de se renseigner sur le calcul de la valeur d’or, sa prime. Il est également prudent d’avoir un lieu de stockage adéquat. Il est conseillé de ne pas non plus investir trop dans l’or physique, car contrairement à d’autres investissements, il ne génère aucun profit sur la durée de sa détention. L’éventuel bénéfice n’est reçu que lors de sa revente, en comptant sur le fait qu’il sera revendu plus cher qu’il n’a été acheté. De plus, il peut être difficile de déterminer clairement les variations du marché de l’or (contrairement aux actions dont les signaux sont plus évidents et basés sur les bénéfices de l’entreprise). Une première possibilité est donc d’acheter concrètement de l’or.

#2 L’achat d’ETF aurifères

etf
Investir dans les ETFs

Pour rappel, un ETF est un produit d’investissement qui réplique la performance d’une valeur ou d’un groupement de valeurs existante(s). L’ETF réplique les mouvements du marché sous-jacent. La particularité des ETF aurifères est que le fond n’est dans ce cas composé que d’un seul actif : l’or. Cependant, il existe différents types d’ETF aurifères selon que ces derniers sont adossés à l’or physique ou bien aux contrats à terme sur l’or, ou encore composés d’investissements dans des sociétés d’extraction d’or. Les autres paramètres à prendre en compte sont la taille de l’ETF, l’effet de levier associé ainsi que la devise. Pour investir dans les ETF aurifères, il est nécessaire d’ouvrir un compte auprès d’un courtier en ligne. 

Les ETF aurifères qu’il peut être intéressant de surveiller si l’on veut investir dans l’or de cette manière sont par exemple : le SPDR Gold Shares (le plus populaire, basé sur le dollar américain), l’Invesco Physical Gold ETC (qui suit aussi les variations de cours journalières de l’or, mais à la Bourse de Londres), le Sprott Gold Miners (représente la performance de nombreuses sociétés d’extraction aurifère listées sur la Bourse de Toronto, le NYSE ou le NASDAQ), ou bien encore l’iShares MSCI Global Gold Miners ETF (panier de sociétés minières avec portée en termes de zone géographique plus large).

Retrouvez notre comparatif des courtiers ETF.

#3 L’achat d’actions de sociétés du secteur de l’exploitation aurifère

Achat d’actions

Un certain nombre d’investisseurs préfèrent opter pour l’achat d’actions de sociétés engagées dans l’exploration et l’exploitation minière. Parmi les principaux acteurs de l’industrie aurifère figurent les sociétés Franco-Nevada, Newmont ou encore Newcrest Mining Ltd par exemple. Mais il en existe des dizaines d’autres dans ce domaine, la plupart basées en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, ou aux États-Unis.

Pour faire votre choix d’investissement, il est nécessaire de consulter le profil de l’entreprise et de prendre en compte les éléments suivants :

  • le P/E ratio : un indicateur financier essentiel puisqu’il s’agit du prix de l’action en bourse divisé par le bénéfice net de chaque action. Dans le secteur de l’exploitation aurifère, la moyenne se situe aux alentours de 11,10.
  • le modèle économique de l’entreprise: une exploitation directe des propriétés aurifères est souvent synonyme d’un risque opérationnel plus élevé par rapport au système par redevances
  • l’internationalisation et la diversification de l’entreprise : un autre facteur de risque est la forte dépendance à une zone géographique, entre changements de législations locales et risques politiques (réquisition des propriétés minières par exemple). Une entreprise diversifiée sera d’autant moins impactée par un revers de situation dans une de ses exploitations.
  • le coût de production de l’or : il varie considérablement en fonction de la complexité de l’extraction, des investissements nécessaires pour l’extraire ou bien encore du prix d’achat de la propriété minière.
  • le volume de production (estimé en onces d’or). Pour cela, il est essentiel de faire l’inventaire complet des propriétés aurifères (exploration, développement).
  • les réserves d’or (en nombre d’années) : cette évaluation se fait en prenant en compte la réserve en or de chaque propriété minière en cours d’exploitation, et en le rapportant au volume de production annuel de la société. Il est important de noter que les découvertes de nouvelles exploitations minières sont de plus en plus rares.
  • le poids de l’endettement : les coûts d’investissement sont fondamentaux dans ce domaine et les flux de trésorerie générés sont importants. Le recours à l’endettement permet de profiter d’opportunités d’investissement et de démultiplier la performance et inversement.
  • enfin un dernier facteur à prendre en compte pour investir sereinement dans une société du secteur aurifère est bien sûr le marché de l’or dans son ensemble (évolution du prix de l’or, découverte majeure de nouvelles propriétés aurifères, hausse des prix aux consommateurs, etc.) ainsi que la politique monétaire des principales banques centrales.

Retrouvez notre comparatif des courtiers bourse.

#4 Achat d’or via les contrats Futures

Pour rappel, il s’agit d’un contrat négociable lié à l’achat ou à la vente d’un actif sous-jacent, en l’occurrence l’or. Le plus grand avantage de l’utilisation des contrats Futures pour investir dans l’or est l’effet de levier extrêmement important qui peut être utilisé. Cela signifie qu’un trader peut posséder beaucoup de contrats à terme sur l’or en y investissant seulement une somme d’argent relativement faible. Et lorsque les Futures sur l’or évoluent dans la direction voulue, les profits peuvent être élevés et rapides. Mais le risque associé à ce genre de produits financiers dérivés l’est aussi.

Pour négocier l’or via des contrats Futures, il est nécessaire de passer par un courtier en ligne et de bien se renseigner en amont sur les possibilités pour limiter les risques tout en bénéficiant de l’effet de levier de ce type d’investissement.

Il existe de multiples façons d’investir et de négocier l’or. Chaque investisseur doit donc évaluer en fonction de son budget, de son portefeuille et de son acceptation du risque la manière qui lui convient le mieux. En cas d’inflation ou de marché boursier peu performant, l’or représente pour certains investisseurs un actif sûr qui a fait ses preuves en termes de gains et de diversification du portefeuille.

 

Dernière mise à jour le 29/08/22

Articles que vous pourriez aimer