Quelles perspectives pour l’or ? 

Bénédicte Augé12/05/22 (mise à jour il y a 6 mois, 4 semaines)or, gold, ukraine, World Gold Council, chine, inflation

Quelles perspectives pour l’or ? 
Quelles perspectives pour l’or ? 

Commentaires

Les indices américains subissent d’importantes secousses depuis quelques jours et le phénomène peut être repéré sur le marché de l’or qui connaît également une période difficile, le déclenchement de la guerre en Ukraine ayant déclenché un bond des cours de courte durée. Le lingot est en baisse depuis la mi-avril, alors que la Réserve fédérale et d'autres banques centrales resserrent leur politique pour lutter contre la hausse des prix à la consommation. Ce resserrement monétaire a fait passer les rendements des obligations d'État américaines au-delà de 3 % et a alimenté cinq semaines de hausse du dollar. La hausse des taux d'intérêt ainsi que le renforcement du dollar ont été les principales raisons de la chute du métal précieux et incite les investisseurs en quête de valeur refuge à se tourner vers les instruments du marché monétaire plutôt que vers l'or. Le scénario baissier des cours de l’or est-il toujours à privilégier ? 

Perturbations dans l’exploitation minière de l’or

Le dernier rapport trimestriel du World Gold Council a révélé une évolution surprenante : l'effondrement de l'extraction de l'or. Une telle situation ne devrait pas se produire à une époque où l'or s’échange nettement au-dessus des coûts de production (1 000-1 200 dollars l'once en moyenne). L'effondrement est lié à une nouvelle vague de restrictions liée à la pandémie en Chine. La Chine a perdu une place dans le classement des producteurs d'or, l'Australie ayant pris la première place. Toutefois, la Chine a déjà déclaré que la production avait retrouvé ses niveaux antérieurs, de sorte que la baisse pourrait être de courte durée. La situation en Chine a également un impact sur la demande d'or pour la bijouterie et les investissements et le retour à la normale dans le pays devrait soutenir l'or d'un point de vue fondamental. Néanmoins, il est difficile d’estimer quand la pandémie, et les restrictions, prendront fin en Chine. Par ailleurs, on constate une baisse significative pour la demande de bijoux, pilier essentiel pour le marché de l’or qui représente près de 50% de la demande totale d’or.  Le marché de la joaillerie a subi une baisse de 30 % au cours du premier trimestre, principalement en raison d'une chute d'environ 50 % de la demande en Chine liée à la pandémie et d'une baisse de la demande en Inde.

La demande de bijoux a considérablement diminué au premier trimestre 2022 et a été inférieure à la moyenne à long terme. Cependant, la demande globale d'or a augmenté au premier trimestre 2022, principalement en raison de la forte demande d'investissement. Source : Bloomberg, WGC, XTB Research
La demande de bijoux a considérablement diminué au premier trimestre 2022 et a été inférieure à la moyenne à long terme. Cependant, la demande globale d'or a augmenté au premier trimestre 2022, principalement en raison de la forte demande d'investissement. Source : Bloomberg, WGC, XTB Research

Impact de l’inflation 

L'or a été mis sous pression par la Réserve fédérale américaine qui a resserré sa politique monétaire pour lutter contre l'accélération de la hausse des prix à la consommation. Cela a contribué à faire grimper les rendements obligataires et a fait grimper l'indice de la monnaie américaine d'environ 6 % depuis la fin du mois de mars, ce qui a pesé sur l'or. Toutefois, l'or a grimpé après la publication de l’indice des prix à la consommation aux Etats-Unis le 11 mai. Le rapport a fait état d’une inflation plus élevée que prévu ce qui a alimenté les attentes que la Réserve fédérale maintienne une trajectoire de hausses agressives des taux d'intérêt. L'inflation globale a chuté à 8,3 % en glissement annuel en avril, contre 8,5 % en mars et 8,1 % en glissement annuel attendu. Le chiffre de l'IPC core est également supérieur à l'estimation du consensus puisqu'il s'élève à 6,2 % en glissement annuel par rapport aux prévisions. 6,0% en glissement annuel et comparé à 6,5% en glissement annuel le mois précédent. Les indices américains connaissant un sell-off massif et subissant de plein fouet la hausse des taux entraînera peut-être la Réserve fédérale à être moins hawkish afin de stopper la baisse ce qui pourrait alors être bénéfique pour l’or. 

Point technique 

Les cours de l’or ont chuté de près de 7% depuis le sommet du 18 avril 2022, pénalisés par la hausse des taux de la Réserve fédérale. Les cours luttent au contact du support à 1848,50 et une cassure de ce niveau entraînerait la tendance baissière en cours au niveau du support à 1828,36 où coïncide le retracement de Fibonacci à 38,2% de la baisse entamée début août 2020. D’un point de vue technique, le RSI continue d’évoluer en dessous de sa zone de neutralité de 50, signifiant que les vendeurs ont toujours l’avantage. Source : xStation5
Les cours de l’or ont chuté de près de 7% depuis le sommet du 18 avril 2022, pénalisés par la hausse des taux de la Réserve fédérale. Les cours luttent au contact du support à 1848,50 et une cassure de ce niveau entraînerait la tendance baissière en cours au niveau du support à 1828,36 où coïncide le retracement de Fibonacci à 38,2% de la baisse entamée début août 2020. D’un point de vue technique, le RSI continue d’évoluer en dessous de sa zone de neutralité de 50, signifiant que les vendeurs ont toujours l’avantage. Source : xStation5

Découvrez la plateforme d’investissement xStation. Avec le courtier XTB, achetez vos actions avec 0% de commissions. 

S'inscrire sur XTB

Dernière mise à jour le 12/05/22

Articles que vous pourriez aimer