Comment utiliser l’Average True Range - ATR ?

Comment utiliser l’Average True Range - ATR ?

Illustration: Comment utiliser l’Average True Range - ATR ?

Les indicateurs « True Range » et « Average True Range » mesurent la volatilité. Bien qu'ils soient utilisés moins fréquemment que les indicateurs standards par les traders techniques, ces outils peuvent aider à entrer et à sortir des positions, et devraient être considérés par tout trader comme un moyen d'accroître la rentabilité et de gérer au mieux les risques.

Qu’est-ce que le « true range » ?

Le « range » d'un actif, en français on dirait la variation ou l’amplitude, est la différence entre les prix haut et bas sur une période donnée. Cela peut s’appliquer sur un jour, une semaine, un mois, ou encore des intervalles plus petits comme la minute ou l’heure. Le « range » révèle des informations sur la volatilité du produit. Les larges plages indiquent une forte volatilité et les petites plages indiquent une faible volatilité. Cette donnée est mesurée de la même manière pour les options et les matières premières - haut moins bas - comme pour les actions.

Average True Range

L’ATR nous donne une mesure de la volatilité historique. Autrement dit, l’ATR nous renseigne sur les amplitudes de variation des actifs, selon une période passée donnée. Il est exprimé en points, pips ou pourcentage. Il est intéressant de raisonner en pourcentages afin de pouvoir comparer les différents actifs. Par exemple, si le CAC40 a bougé de 100 points sur une semaine – différence entre le plus haut et le plus bas atteints – alors sa volatilité hebdomadaire est de 100 points. Si le prix en début de semaine était de 5000 points, alors la volatilité est de : 100/5000= 0,02 donc 2%.

Techniquement, l’ATR est une moyenne mobile exponentielle du « true range ». L’ATR est une sorte de volatilité lissée, une moyenne de variations sur une période donnée. La période couramment utilisée comme moyenne est de 14 jours (ou semaines ou mois…). Les traders peuvent utiliser des délais plus courts ou plus longs en fonction de leurs préférences de trading. Les délais plus longs seront plus lents et entraîneront probablement moins de signaux ou de « bruit », tandis que des délais plus courts feront augmenter les oscillations.

Dans l’exemple ci-dessous, l’ATR du CAC40 est de 63, cela veut dire que le CAC40 « bouge » en moyenne de 63 points en journalier. Au prix de 5613 points, cela fait un ATR de 1,12%.

exemple atr

Illustration: Exemple ATR

Application de l’ATR

La plupart des traders s'accordent pour dire que la volatilité indique des cycles clairs et qu'en s'appuyant sur cette conviction, l'ATR peut être utilisé pour configurer des signaux d'entrée. Les systèmes ATR sont couramment utilisés par les traders à court terme pour gérer les entrées. Un tel système ajoute l'ATR, ou un multiple de l'ATR, à l'ouverture du lendemain et achète lorsque les prix passent au-dessus de ce niveau. Les opérations de vente sont le contraire. L'ATR ou un multiple de l'ATR est soustrait de l'ouverture et des entrées à la baisse se produisent lorsque ce niveau est cassé.

Le système ATR peut être utilisé comme système à long terme en entrant à l'ouverture suivant un jour qui ferme au-dessus de la clôture plus l'ATR ou au-dessous de la clôture moins l'ATR.

Les idées à la base de l'ATR peuvent également être utilisées pour placer des stops dans des stratégies de trading, ce qui peut fonctionner quel que soit le type d'entrée utilisé. L’ATR constitue la base des stops utilisés dans le célèbre système de "tortues". Un autre exemple de stops utilisant l’ATR est la "sortie de chandelier" qui place un stop traînant depuis le plus haut ou le plus haute clôture. La distance entre ce prix et le stop traînant est généralement fixée à trois ATR. Il est déplacé vers le haut lorsque le prix augmente. Les stops sur les positions longues ne devraient jamais être abaissés, car cela irait à l’encontre d’une bonne gestion des risques.

Viser la volatilité

Pour générer du gain il nous faut du mouvement, des actifs qui “bougent”, et donc de la volatilité. Un trader aura donc tendance à privilégier les actifs dont la volatilité est élevée (Ce ne sera pas forcément le cas d’un investisseur). Afin de choisir un actif, l’ATR est très utile. On peut ainsi comparer l’ATR (hebdomadaire par exemple) de plusieurs produits et choisir celui qui est le plus élevé (en pourcentage). Personne n’a envie de se retrouver avec une position immobile, un actif amorphe. En fonction de la construction de votre portefeuille ou de vos stratégies, vous pouvez au contraire avoir besoin d’actifs moins volatiles, pour diversifier par exemple. 

Que l’on veuille de la volatilité ou non, l’ATR nous donne une bonne indication du comportement passé de l’actif.

Conclusion

L'ATR est un donc outil polyvalent qui aide les traders à mesurer la volatilité et peut fournir des points d'entrée et de sortie ainsi que de l’aide quant au choix de produit à intégrer en portefeuille. Un système de trading complet peut être construit à partir de cet indicateur unique.

Dernière mise à jour le 16/09/19

Continuer cette discussion sur le forum