Qu'est-ce que l'analyse technique ?

analyse technique

Illustration: L'analyse technique

Analyse technique 

Avec l’analyse fondamentale, l’analyse technique fait partie des deux grandes façons d’étudier les marchés. L’analyse technique s’affranchit totalement des fondamentaux de tel ou tel marché, de l’offre et de la demande ou des situations politiques. Il s’agit en fait de l’observation des cours de bourse, présents et passés. Ce type d’étude repose sur la croyance que les comportements passés des marchés (et donc des investisseurs) vont se reproduire dans le futur.

Avantages et inconvénients

Le principal avantage de l’analyse technique est sa relative facilité de compréhension et d’application. En effet, elle s’applique à tous les marchés, à partir du moment où l’on connait les prix historiques et que l’on peut donc tracer un graphique. Cela explique pourquoi la majorité des traders particuliers l’utilisent : pas besoin d’être un expert et de faire de longues études pour appliquer ces méthodes. Elles peuvent être utilisés sur le forex, les actions, les matières premières, etc. 

Un autre avantage est que les prix de marché contiennent normalement en eux tout ce qu’il est possible de savoir sur le marché : le prix de marché reflète l’état actuel de l’offre et de la demande. On entend souvent dire que “le marché a toujours raison”. En effet, si toutes les analyses fondamentales montrent que le marché devrait baisser alors qu’il est en train de monter, il vaut mieux suivre la tendance (être acheteur) plutôt que d’aller contre. De ce fait, essayer de suivre et prendre en compte les statistiques économiques quotidiennes ne sert à rien, il suffit d’analyser les cours boursiers et ne pas les contredire.

L’inconvénient majeur de ce type d’analyse est qu'elle repose uniquement sur des prix passés. Bien qu'il soit intéressant de connaître l’évolution des prix historiques, cela ne nous renseigne pas sur ce qu’il va se passer. De plus, rien ne nous assure que les figures graphiques ou autres indicateurs vont fonctionner tout le temps et se répéter éternellement : il existe toujours des exceptions et des comportements anormaux qui feront déjouer tous les traders techniques. 

Figures graphiques

Une grande partie de l’analyse technique repose sur les figures graphiques ou chartistes. Le principe est d’étudier visuellement un graphique et de remarquer le début ou la formation d’une figure classique et connue afin de trouver des points d’entrée ou de sortie. Voici certaines des figures les plus utilisées :

supports et résistances

canal ascendant et descendant

triangles haussier et baissier

head & shoulders (tête et épaules)

Chandeliers japonais

Il existe différents types de représentation des cours d’un marché. Les chandeliers japonais en sont un. Un chandelier donne instantanément et visuellement, sur un horizon de temps donné (horaire, journalier, hebdomadaire…), les niveaux d’ouverture, de clôture, les plus haut et plus bas. L’analyse des chandeliers permet parfois de prévoir les mouvements probables futurs, et ainsi déterminer des points d’entrée ou de sortie.

Indicateurs techniques

De très nombreux indicateurs technique existent, chaque personne peut en créer soi-même. Certains sont plus connus et utilisés que d’autres. En voici quelques-uns:

 RSI : Relative Strength Index

Bande de Bollinger

Moyennes mobiles

Fibonacci

ATR : Average True Range

MACD : Moving Average Convergence Divergence

Ils viennent ajouter des informations précises et non disponibles en regardant simplement un graphique. En revanche, ils se basent tous sur les prix passés, pour éventuellement trouver des points d’entrée ou de sortie grâce à des zones de sur-achat ou sur-vente, quantifier des mouvements de marché comme la volatilité, ou encore trouver des objectifs de gain ou de stop-loss.

Association des indicateurs

Tous ces indicateurs et figures peuvent s’utiliser seuls, indépendamment les uns des autres. En général, il est intéressant d’en associer quelques-uns afin de confirmer des hypothèses. Si plusieurs méthodes donnent le même signal, la probabilité que le scénario se réalise sera plus grande. A l’inverse, si des indicateurs concluent à des signaux opposés, il est préférable de ne pas prendre de position.

D’autre part, il est préférable de ne pas trop en utiliser non plus : au-delà de trois ou quatre, cela n’a pas vraiment d’intérêt, car quoi qu’il arrive ils se basent tous sur les mêmes données.

Par ailleurs, il est conseiller d’associer figure graphique et indicateur technique, plutôt que deux indicateurs techniques. Ainsi on aura deux aspects différents afin d’analyser un marché.

Enfin, l’association des prix de marché et d’un indicateur peut permettre de repérer des divergences, qui sont un signe de retournement de tendances imminent. Par exemple si l’on observe un Top plus haut que le précédent en termes de prix de marché, alors que l’indicateur a un Top plus bas que le précédent, on peut déduire que le marché s’essouffle et que la tendance va s’inverser.

Comparer les courtiers Forex

Dernière mise à jour le 15/12/17

Continuer cette discussion sur le forum