Différents produits de trading

Forex et CFD

fiscaliteLe CFD (Contract For Difference) est un instrument financier dérivé flexible qui permet de réaliser des profits indexés sur la variation à la hausse comme à la baisse du cours d’une action, d’un indice, ou de tout autre actif sans en détenir le droit de propriété. Le CFD est un produit simplifié et donc rapidement accessible par tout investisseur. C’est un contrat généralement traité sur des marchés de gré à gré. Il n’est pas traité à la bourse mais est livré par des courtiers spécialisés. C’est un dérivé très appréciable puisqu’il offre une large palette au niveau des actifs sous-jacents : Actions, Obligations, Indices, Devises, matières premières et énergétiques.

Le Forex quant à lui permet de traiter directement les variations d'une paire de devises par rapport à une autre, et donne l’opportunité des effets de levier et de fortes liquidités. Il est donc plus intéressant de réserver l’utilisation des CFD pour les Actions et les Indices et d’utiliser le Forex pour les devises. Ceci dit, l’utilisation des CFD pour trader sur les devises reste tout à fait possible.

CFD et SRD

Avec un choix plus large de valeurs, un coût financier plus bas, l'absence d'obligation de liquidation mensuelle et l’absence de commissions, les CFD constituent une alternative au SRD (Service de Règlement Différé).

Le SRD permet aux investisseurs, moyennant une commission perçue et librement fixée par les intermédiaires, de différer les opérations de règlement-livraison à la fin du mois boursier. Pour un investisseur français, ces opérations ne peuvent se faire que sur des Comptes-Titres et ne sont pas autorisées dans le cadre d'un PEA (Plan d'Epargne en Actions).

Le SRD n'est donc pas un type d'ordre, mais un service proposé par les intermédiaires financiers. Il permet notamment de réaliser des opérations à découvert dans un but spéculatif, lorsqu'un acheteur anticipe une hausse des cours, ou lorsqu’un vendeur anticipe une baisse.

Puisque ces 2 types de trading offrent des effets de levier, l’investisseur peut légitimement se demander quelle est la stratégie la mieux adaptée et quelles sont les différences et les similitudes du trading sur CFD et du trading sur SRD. La première différence entre eux est que le CFD offre un effet de levier plus important (jusqu’à 20 :1 pour le CFD, déterminé par le courtier, contre 5 :1 pour le SRD, défini par l’Autorité des Marchés Financiers).

Par ailleurs, la gamme de valeurs offertes sur CFD est plus importante que sur SRD. En effet, les valeurs éligibles au SRD sont moins nombreuses car elles doivent répondre aux conditions suivantes : une capitalisation boursière supérieure à 1 million d’euros et des volumes d’échanges quotidiens qui excèdent 1 million d’euros.

Enfin, le taux de financement sur CFD est 25% moins cher que celui sur SRD, et le SRD implique une liquidation mensuelle de sa position, alors qu’il n’y a pas de date d’échéance concernant les produits CFD.

CFD et Futures

Les CFD et les Futures sont parmi les produits les plus proposés par les courtiers pour la pratique du trading. Il s’agit de produits dérivés sur lesquels on peut miser à la hausse ou à la baisse. Les CFD et les Futures constituent des produits financiers majeurs pour trader sur le Forex.

Un contrat Future est un engagement à terme d’acheter ou de vendre une quantité convenue d’un actif à un prix convenu au moment T, avec une échéance convenue et connue. A la différence des CFD, les contrats Futures sont des produits standardisés et cotés sur les marchés boursiers.

Comme les CFD, les contrats Futures sont des produits à marge, celle-ci étant déterminée par l’autorité de supervision du marché sur lequel est coté le contrat Future. Comme les CFD, les contrats Futures peuvent être vendus sans devoir être détenus au préalable. Ils permettent donc de profiter de la hausse comme de la baisse des variations des prix du sous-jacent.

La principale différence entre un CFD et un contrat Future est le fait que tout est clairement déterminé à l’avance dans le cas du contrat Future (puisqu’il s’agit de produits standardisés) : la quantité et la qualité du sous-jacent, son prix à une date future, la date d’échéance, le mode de livraison, le montant de la marge.

Les avantages du CFD (flexibilité, simplicité, accès plus facile notamment en termes de montants engagés) en font un outil adapté aux investisseurs particuliers. Les CFD offrent aussi un éventail beaucoup plus large de sous-jacents. Les contrats Futures quant à eux ont un intérêt surtout pour les investisseurs institutionnels qui traitent sur de très gros montants, notamment grâce au coût de financement des positions longues sur indices qui est légèrement moins élevé que pour les CFD, et le gain sur les positions courtes qui, lui, est légèrement plus important. Ces avantages sont néanmoins contrebalancés en partie par l’existence de frais de transaction sur les contrats Futures sur Indices alors qu’ils n’existent pas sur les CFD sur Indices.

Comparer les courtiers Forex

Dernière mise à jour le 14/08/13

Commentaires (0)


Rédiger un commentaire