Comment investir pour recevoir des dividendes

Olivier De Vitton18/12/23 (mise à jour il y a 5 heures)Dividendes, Investissement en actions, Rente passive, ETF dividendes, Gestion de patrimoine

Comment investir pour recevoir des dividendes
Comment investir pour recevoir des dividendes

Commentaires

Une stratégie d’investissement qui peut être intéressante consiste à investir dans des sociétés qui distribuent des dividendes élevés. On appelle cette stratégie le Dividend Investing, il s’agit d’investir dans des entreprises qui sont matures et bien établies et dont les revenus sont constants et prévisibles. L’entreprise distribue alors à ses actionnaires une part de ses bénéfices. Cette stratégie s’oppose au Growth Investing qui consiste à investir dans des actions à forte croissance et au Value Investing qui consiste à investir dans des actions décotées, sous-évaluées par le marché.

Qu'est-ce qu'un dividende ?

Le dividende correspond à la part des bénéfices que l’entreprise verse à ses actionnaires. Via une assemblée générale du conseil d’administration d’une entreprise, chaque entreprise décide, ou non, de reverser une part de son résultat net à ses actionnaires. Le versement en numéraire d’un dividende est effectué une ou plusieurs fois par an et le montant reçu par chaque actionnaire dépend du nombre d’actions qu’il détient. Verser un dividende à ses actionnaires est une façon de les remercier d’avoir investi dans l’entreprise. Pour un actionnaire, investir dans des sociétés à dividendes, et à haut rendement de préférence, est une façon de percevoir régulièrement un revenu stable. On appelle rendement le rapport entre le montant du dividende et le cours de l’action. Par exemple, si une entreprise décide de verser à ses actionnaires 1 euros par action pour une action valorisée 10 euros, le rendement est de 10% (il s’agit d’un rendement élevé, en général ce rendement est autour de 5%).

A noter que le dividende est un détachement du patrimoine de l’entreprise, il s’agit d’un transfert de valeur. C’est pourquoi le cours de l’action est ajusté à la baisse suite au versement du dividende. 

Comment investir dans les dividendes ?

En investissant dans des actions qui versent un dividende élevé, vous pouvez obtenir une rente car vous recevrez des revenus réguliers et stables. Il y a deux façons de recevoir des dividendes, d’une part en sélectionnant vous-même des actions à dividendes, d’autre part en investissant dans un ETF dividendes qui couvre de nombreuses actions à hauts dividendes.

Quels sont les avantages d'investir dans les dividendes ?

Les avantages d’investir dans des actions à dividendes sont principalement la génération en gestion passive de revenus stables et constantes associées à une prise de risque limitée.

Pour ces raisons, les stratégies de dividendes répondent bien au profil d’investisseurs qui ont déjà un capital constitué et qui souhaitent en tirer des revenus de manière passive. C’est par exemple une gestion idéale pour un placement retraite afin que les dividendes reçus complètent la pension retraite.

Ce n’est pas la stratégie de gestion la plus performante, le Growth Investing notamment, qui consiste à se positionner sur des entreprises à forte croissance mais moins matures, a tendance à être plus dynamique. Par exemple, les grandes Tech, comme Apple ou Facebook ou encore Google, distribuent peu de dividendes, mais leurs actions sont rentables car la forte croissance de ces entreprises produit une hausse rapide des cours et donc une forte plus-value pour les actionnaires. Mais le Dividend Investing est une stratégie plus sûre et moins sensible aux variations des marchés. 

Comment acheter des entreprises françaises à dividendes ?

Il s’agit d’identifier les entreprises qui distribuent des dividendes généreux. Quelques analyses financières vont aider à sélectionner ces entreprises. Ce sont principalement les grosses capitalisations qui distribuent des dividendes, donc, sans surprise, on va plutôt chercher des valeurs dans le Cac 40.

Les spécificités suivantes seront à privilégier :

  • Une activité mature dans un secteur peu sensible aux aléas de la conjoncture
  • Un chiffre d’affaires important et stable dans le temps, vérifier aussi les marges, le bénéfice, le PER
  • Un taux de distribution supérieur à 50% du bénéfice
  • Un rendement élevé, entre 5 et 10%

Cette stratégie va permettre de se constituer un compte-titres ou un PEA à dividendes.

Il est également possible de diversifier ses placements en optant pour des ETFs dividendes qui vont vous exposer à davantage d’actions.

Quelles sont les meilleures actions qui rapportent le plus de dividendes ?

C’est variable, mais on peut citer ici parmi les actions françaises quelques valeurs qui distribuent des dividendes intéressants :

  • Engie, dividende 2023 : 1,45 euros par action soit 9,30% de rendement
  • Stellantis, dividende 2023 : 1,575 euros par action soit 8,49% de rendement
  • Crédit Agricole, dividende 2023 : 0,92 euros par action, soit 7,84% de rendement
  • Axa, dividende 2023 : 1,87 euros par action, soit 6,62% de rendement
  • Orange, dividende 2023 : 0,72 euros par action, soit 6,50% de rendement
  • Société Générale, dividende 2023 : 1,225 euros par action, soit 5,47% de rendement
  • Bouygues, dividende 2023 : 1,80 euros par action, soit 5,19% de rendement
  • TotalEnergies, dividende 2023 : 2,931 euros par action, soit 4,74% de rendement
  • Michelin, dividende 2023 : 1,40 euros par action, soit 4,69% de rendement
  • Veolia, dividende 2023 : 1,28 euros par action, soit 4,61% de rendement

Qu'est-ce que les Dividendes Aristocrates (Aristocrates du Dividende) ?

Aristocrates du Dividende
Aristocrates du Dividende

Les actions “aristocrates du dividende’’ sont celles qui ont versé des dividendes de manière constante, et dont le montant a également augmenté, pendant au moins 25 années consécutives. Ce sont donc les meilleures actions du point de vue du dividende. Ces entreprises sont généralement considérées comme solides, stables et fiables. En plus de la hausse continue et durable des dividendes, on regarde la capitalisation boursière qui, pour les Etats-Unis du moins, doit être supérieure ou égale à 3 milliards de dollars, ainsi que le volume d’échanges quotidiens qui doit être d’au moins 5 millions de dollars.

Citons par exemple: Hermès, L’Oréal, Sanofi, TotalEnergies pour la France, et Procter & Gamble, Johnson & Johnson, Coca-Cola, Mc Donald’s pour les Etats-Unis.

Comment recevoir des dividendes avec les ETF ?

Une alternative au stock-picking pour diversifier ses investissements et donc réduire les risques consiste tout simplement à opter pour un ou plusieurs ETF spécialisés dans les actions à dividendes.

Par exemple :

  • iShares Select Dividend ETF : cet ETF expose à 100 actions US qui toutes versent des dividendes élevés et réguliers
  • SPDR S&P U.S. Dividend Aristocrats UCITS ETF : cet ETF américain et multisectoriels expose aux titres de l’indice S&P Composite 1500 ayant augmenté leurs dividendes chaque année durant au moins 20 années consécutives
  • Vanguard FTSE All-World High Dividend Yield UCITS ETF : Un ETF qui expose à de nombreuses entreprises moyennes et grandes capitalisations qui ont pour point commun de distribuer des dividendes élevés, tant dans les pays développés qu’émergents. (Mais avec une dominante géographique USA (42%) et sectorielle en Finance (25%))
  • iShares STOXX Global Select Dividend 100 UCITS ETF : Offre une exposition sur 100 valeurs à dividendes élevés dans les pays développés (USA, Europe, Asie Pacifique)
  • iShares MSCI World Quality Dividend UCITS ETF : Offre une exposition aux entreprises du MSCI World Index qui ont pour double spécificité de verser des dividendes élevés et d’avoir un score ESG élevé relatif aux risques environnementaux (E), sociaux (S) et de gouvernance (G).

Quels sont les inconvénients d'une stratégie centrée sur les dividendes ?

Choisir une stratégie centrée sur les dividendes ne revient pas à se prémunir totalement des risques inhérents aux investissements financiers. Il est important d’en être conscient.

  • D’abord, la pérennité des dividendes n’est pas définitive ni acquise pour toujours. Une entreprise peut être en situation fragile et décider de ne plus distribuer des dividendes, ou d’en distribuer moins que ce qu’elle a pu faire dans le passé. Le Covid-19 a par exemple fragilisé certains secteurs qui historiquement sont de bonnes entreprises à dividendes, tels l’hôtellerie et l’aviation.
  • Le stock-picking est une sélection qui peut être risquée. Il vaut mieux toujours diversifier au maximum son portefeuille de façon à compenser les entreprises défaillantes.
  • Il faut se méfier de l’illusion du dividende. Son rendement peut être trompeur car il peut augmenter seulement parce que le cours de l’entreprise baisse. Il s’agit de ne pas oublier que le capital et sa conservation est au moins aussi important que les dividendes reçus. Un rendement peut être élevé alors que la rentabilité totale est mauvaise car l’investisseur subit une faible plus-value voire une moins-value sur le cours de l’action.
  • Les dividendes sont un prélèvement sur les ressources de l’entreprise, ce qui peut pénaliser le financement du développement futur de l’entreprise.
  • Enfin, recevoir des dividendes, c’est subir une fiscalité imposée. En effet, la taxation (Flat Tax) est opérée sur la réception des dividendes. L’investisseur perd en partie le contrôle de la taxation. (Il peut ne pas avoir eu besoin de cet apport et avec une stratégie différente il peut vendre uniquement les montants qui couvrent son besoin en liquidité et donc contrôler finement la part soumise à fiscalité).

Dernière mise à jour le 27/02/24

XTB

Offre du moment chez le courtier XTB

Achetez des actions sans payer de commissions et bénéficiez de 5% d'intérêt sur votre solde avec le courtier XTB!