Quelles actions faut-il acheter en 2022 ?

Admin27/01/22 (mise à jour il y a 5 mois)bourse, amazon, walmart, boeing

Quelles actions faut-il acheter en 2022 ?
Quelles actions faut-il acheter en 2022 ?

Commentaires

Cette année 2022 est pleine d’incertitude, avec une économie dépendante des politiques liées aux choix de la lutte contre le virus la demande globale mondiale reste assez difficile à estimer. Par conséquent, notre approche est conservatrice. En termes d’investissement lorsque nous sommes confrontés à une période de turbulences il est recommandé d’investir prudemment.

Les investissements dans le secteur cyclique

Les entreprises cycliques sont celles dont l’activité dépend largement de la santé économique globale. Les consommateurs peuvent décider d’arrêter de consommer leurs produits en période de crise. Les actions cycliques suivent le marché à la hausse et à la baisse et sont plus volatiles que la moyenne. Mais ce sont aussi des actions qui surperforment en sortie de crises.

Les plans 2022 d’Amazon

amazon

Dans ce secteur, il est intéressant d’étudier de près la bataille que se livre Amazon et Walmart. En effet, Amazon a l’intention de s’étendre sur le marché de la vente physique en construisant en ce début d’année des points de vente de 3000 m2 en Californie et dans l’Ohio. Ce nouvel axe de développement va avoir un fort impact sur l’évolution du prix de l’action en 2022, ce qui nous semble être un investissement pertinent pour l’année à venir. Amazon effectue des investissements critiques à mesure que la demande de livraison des consommateurs augmente fortement ce qui maintiendra à minima les dividendes de l’action. Notons que Amazon a reporté une hausse de revenu pour le 3e trimestre de 15 %. La partie Amazon Web Service a connu une croissance de 39 %. Au vu de l’ensemble de ces éléments, nous recommandons donc de suivre attentivement Amazon en 2022.

Le secteur de l’aéronautique

Le secteur de l’aéronautique

Dans la même approche du choix du secteur cyclique, nous recommandons de suivre l’évolution de Boeing. En effet, si l’activité globale reprend son cours normal alors l’action Boeing est sous-évaluée avec un fort potentiel de hausse. Boeing anticipe cette reprise puisque l’entreprise a redémarré la production du 737 MAX et prévoit de sortir de sa chaine de production 42 avions par mois en automne 2022.

En Europe, le groupe IAG, holding né de la fusion entre British Airways et Ibéria, représente aussi un potentiel de hausse dans le cas d’une reprise de l’activité.

Pour conclure le « pull -back » dans le secteur du voyage n’est pas différent de celui que nous avons connu il y a un an lors du variant Delta et il sera de courte durée. Le repli des cours des actions dans ce secteur représente donc une opportunité à surveiller.

Les acteurs de l’économie digitale

Avec la forte augmentation de l’économie digitale et la nécessité de développer le travail à distance, l’entreprise allemande SAP a vu le cours de son action atteindre un record en août 2020. Cette entreprise conçoit et vend des logiciels notamment des systèmes de gestion et de maintenance principalement à destination des entreprises et institutions dans le monde. UBS a d’ailleurs remonté sa recommandation de « neutre » à « achat » avec un objectif de 130 à 147 EUR impliquant une hausse de plus de 20 %. Le récent contrat signé avec Carrefour pour accompagner la transformation financière de la filiale française du groupe de distribution est un élément supplémentaire dans les points forts de SAP. C’est donc une société que nous recommandons pour 2022.

L’or : toujours une valeur refuge

or

Dans une approche plus globale, l’anticipation de la hausse de l’inflation entrainerait un potentiel investissement sur le marché de l’or. En effet avec une anticipation de l’inflation estimée par l’OCDE à 4 % en moyenne pour 2022 et plus importante encore aux USA, investir dans une valeur refuge tel que l’or apparait comme une couverture adéquate à cette augmentation des prix. On parlerait ainsi d’une entrée autour des 1700 USD avec un objectif autour des 2000 USD. Pour cela, nous restons attentifs à l’évolution du cours de l’once, car en période inflationniste la demande pour le métal précieux augmente avec un impact non négligeable sur le prix.

Investir dans de la volatilité

Enfin pour protéger un investissement global en période d’incertitude nous recommandons d’acheter de la volatilité. Comme l’a déclaré récemment JP Morgan, le marché pour 2022 « risque de fluctuer ». En cas de restrictions liées à la pandémie, la demande mondiale peut être affectée négativement, tout comme le prix général des actions. En revanche, dans le cas d’une accalmie et d’une levée des restrictions, il existe un fort potentiel pour le marché des Actions suite au pull-back auquel nous avons récemment assisté.

Pour cela, on peut également se baser sur le VIX, qui est un indice de volatilité calculé par la bourse de Chicago aussi appelé « indice de la peur ». C’est un outil de prise de décision d’investissement en fonction de la volatilité des marchés qui peut lui-même faire l’objet de négociations pour diversifier son portefeuille. Ainsi l’achat de volatilité VIX peut être un instrument qui protège votre portefeuille en cas de période incertaine comme c’est le cas actuellement et générer un profit substantiel. Un VIX actuellement à 17 est selon les experts le signe d’une volatilité du marché faible et d’un marché plutôt haussier, ce qui représente donc une opportunité d’achat.

Avec tous ces conseils, il est possible d’adopter une stratégie d’investissement basée sur un portefeuille diversifié. Vous serez ainsi prêt pour parer toutes les éventualités de 2022, entre pandémie et reprise de la croissance économique.

Comparer les courtiers Bourse

Dernière mise à jour le 05/03/22

Articles que vous pourriez aimer