Trading : Faut-il se méfier des influenceurs ?

Admin30/11/21 (mise à jour il y a 1 mois, 2 semaines)influenceurs, trading, arnaque

Trading : Faut-il se méfier des influenceurs ?
Trading : Faut-il se méfier des influenceurs ?

Commentaires

Alors que le trading en ligne se démocratise de plus en plus, des célébrités et influenceurs n’hésitent pas à jouer de leur notoriété pour inciter à des investissements financiers, souvent hasardeux. Or, ce phénomène est très difficile à contrôler, c’est pourquoi il est important de rester vigilant et de ne pas céder à la tentation de l’argente facile. Car si le trading en ligne permet de récolter des gains, c’est un domaine technique, où le risque est élevé et où des connaissances spécifiques sont indispensables.

La mauvaise influence des influenceurs

On peut en citer quelques-uns comme Marc Blata, Laurent Billionaire ou bien encore Milla Jasmine, toutes des célébrités issues de la télé-réalité. Sous couvert de faire partager à leur communauté leurs secrets pour pouvoir gagner facilement de l’argent, ils les renvoient vers des applications de trading en ligne plus ou moins fiables. L’inscription est gratuite, mais souvent le dépôt minimum pour commencer à trader est d’une centaine d’euros. Et une fois que ces novices effectuent leurs premières transactions, c’est en règle générale la catastrophe avec la perte de grosses sommes d’argent, normalement destiné aux loisirs familiaux ou bien à la poursuite d’études par exemple. Or, Marc Blata et les autres influenceurs expliquent dans leurs messages qu’il n’y a besoin d’aucune connaissance pour pouvoir se lancer dans des investissements en produits financiers et que les gains peuvent être records. Et que pour y arriver, il suffirait de suivre les instructions envoyées et ainsi rencontrer le succès immédiat dans ce domaine.

« Les chiffres parlent d’eux-mêmes, car 9 clients sur 10 des applications de trading sont perdants. »

Un public de plus en plus large

Avec la démocratisation des investissements sur les produits financiers dérivés, on assiste à une multiplication des victimes du trading en ligne qui ne sont pas conscientes des enjeux de ce type de système, ce qui inquiète les autorités. En effet, en s’adressant à leurs communautés, les célébrités touchent un public dans sa majorité très peu éduqué sur le plan financier. Souvent, ce sont des jeunes dont la situation financière est précaire et qui se laissent tenter par un message garantissant des gains faciles sans avoir besoin de connaissances en trading, en suivant simplement les instructions données. Pour séduire le plus grand nombre et notamment la communauté musulmane, Marc Blata propose par exemple une option « compte islamique » ou l’investissement ne porte que sur des choses licites pour la religion, à savoir les devises. Cette promotion du trading est donc attrayante et séduit de plus en plus de personnes.

L’appât du gain de ces influenceurs

Les grands gagnants de cette manipulation sont les influenceurs. En effet, ils sont rémunérés par les différentes applications de trading qu’ils promeuvent. Il peut s’agit d’une rémunération brute ou bien d’une commission reçue à chaque nouveau compte de trading créé grâce à leur intermédiaire. Ils reçoivent donc des rétrocommissions, mais dans certains cas:

« Ils vont même toucher une part des sommes qui sont perdues par les personnes qu’ils ont recrutées pour le site de trading. »

Or, comme dit dans un précédent article, les célébrités et influenceurs n’ont pas l’expertise nécessaire pour pouvoir conseiller sur des sujets d’investissement financier.

L’absence de régulation

Ce phénomène est nouveau et difficilement contrôlable. En effet, les influenceurs s’appuient sur les réseaux sociaux (Facebook, Snapchat, Instagram, etc.) pour diffuser leurs messages. Ils font donc de la publicité pour des services financiers alors que cela est interdit par l’AMF. Mais les applications de trading qui sont associées à ses célébrités ne sont souvent pas domiciliées en France, ce qui rend l’application de la loi quasiment impossible. Pour lutter contre ce phénomène, Snapchat qui est l’outil de promotion préféré des influenceurs a mis dans ses conditions d’utilisation l’interdiction de faire de la publicité financière sous peine de voir son compte fermé.

Comment ne pas tomber dans le piège des influenceurs ?

Tout d’abord en restant critique face à des messages d’argent facilement gagner, de gains multipliés en quelques jours et autres discours de ce genre. Puis, en se demandant quelles sont les connaissances en matière d’investissement financier de la célébrité en question. Car leur expertise est souvent très faible. Si vous souhaitez vous lancez dans le trading en ligne, il est surtout conseiller de se former avant pour bien comprendre les tenants et les aboutissants des produits financiers utilisés et d’en comprendre le fonctionnement global. De plus, il est indispensable de vérifier que le courtier en ligne par lequel vous décidez de passer est bien autorisé sur le territoire français. Le fait qu’il soit reconnu par l’AMF est déjà une source de fiabilité. Enfin, il ne fait pas oublier que le facteur risque est important, il est donc conseillé de savoir poser les limites, ne pas investir sur des produits à fort effet de levier et investir progressivement.

Dernière mise à jour le 30/11/21