ePrivacy and GPDR Cookie Consent

Netflix se replie sous le poids d'une croissance d'abonnements jugée décevante

Netflix se replie sous le poids d'une croissance d'abonnements jugée décevante

Le géant des services de divertissement par abonnement Netflix a du mal à convaincre face à une intensification de la concurrence en 2021, après une année 2020 record. Walt Disney Company est son principal concurrent avec un ajout de 87 millions d'abonnés payants à son offre Disney+ l'année dernière, quand Netflix  a ajouté un record de 36,6 millions d’abonnés. Cependant, le cours de l'action Netflix (NFLX.US) a plongé de plus de 7 % lors de la séance de mercredi. Une forte baisse qui peut être attribuée au rapport sur les résultats de la société pour le premier trimestre 2021, publié mardi après la clôture de la séance, jugé décevant par les marchés. Netflix n’a pas réussi à confirmer sa domination, cependant ses résultats sont-t-ils réellement inquiétants ?

La croissance des abonnés déçoit

Netflix a fait état d'un bond de 24,2 % en glissement annuel de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 7,163 milliards de dollars, un résultat légèrement supérieur aux 7,136 milliards de dollars attendus. Le bénéfice net a bondi de 709,1 millions de dollars au T1 2020 à 1,706 milliard de dollars au T1 2021 (attendu 1,35 milliard de dollars). En conséquence, le bénéfice par action a bondi de 1,57 $ à 3,75 $ (attendu 2,98 $).

En résumé, les résultats financiers du premier trimestre 2021 ont été bien meilleurs que ce que le marché attendait. Pourquoi l'action Netflix a-t-elle chuté alors que la société ne s’endette plus de manière excessive pour assurer sa croissance ? Netflix n'a pas réussi à tenir ses promesses en matière d'ajout de nouveaux abonnés. Netflix a fait état d'une augmentation nette de 3,98 millions d'abonnés au cours du premier trimestre de 2021, alors que la société avait prévu d'en ajouter 6 millions. Alors qu'un important manquement par rapport aux estimations du marché n'est jamais une chose souhaitée, la situation est encore plus déplorable lorsqu'une entreprise manque considérablement ses propres estimations. La direction semble avoir appris une leçon, et a publié une prévision très prudente pour le deuxième trimestre 2021 : ajout net d'un million d'abonnés. Si cette prévision est confirmée, il s'agirait du plus petit ajout depuis le troisième trimestre 2014, lorsque la croissance des abonnés était négative.

netflix graph

La croissance des abonnés de Netflix a considérablement ralenti au début de l'année 2021. La société a annoncé un ajout net de 3,98 millions d'abonnés au premier trimestre 2021, alors qu'elle avait prévu d'en ajouter 6 millions. Source : Bloomberg, XTB

L’inquiétude des investisseurs est-elle justifiée  ?

La croissance des abonnés a considérablement ralenti, mais il faut garder à l'esprit que la croissance est montée en flèche en 2020. Cela est dû à une augmentation du temps passé à  domicile pendant les confinements, ce qui a nettement favorisé les activités de Netflix. Comme les restrictions liées au coronavirus sont en train d'être levées ou ne sont plus aussi sévères qu'avant, il est tout à fait normal que le temps alloué à tels divertissements soit considérablement réduit. Les données relatives aux abonnés ont été décevantes, car la direction a placé la barre très haut avec ses prévisions, mais elles ne sont pas aussi mauvaises que cela. Après tout, Netflix comptait un nombre record de 207,6 millions d'abonnés à la fin du premier trimestre 2021, soit une augmentation de 24% par rapport à la fin du quatrième trimestre 2019, avant la pandémie. De plus, la variation nette des abonnés devrait rester positive au cours du trimestre actuel.

Autre point à noter : si la levée des confinements a ralenti la croissance des utilisateurs, elle a également accéléré le rythme de production de nouveaux films et séries. Les ajouts à l'offre de streaming pourraient donc permettre de conserver les abonnés et d'en attirer de nouveaux. Par ailleurs, la variété de son contenu est un atout majeur qui, couplé à sa portée internationale lui permettent de faire face à la saturation du marché nord américain. La nouvelle stratégie de Netflix visant à séduire les populations locales par du contenu ciblé pourrait lui permettre de maintenir sa domination. Ainsi, la diversité des programmes pourrait permettre à la plateforme vidéo de résister face à la pression d’une concurrence grandissante. 

netflix graph 2

La déception des investisseurs s’est manifestée par un gap baissier massif au début de la séance d'hier. Toutefois, l'action Netflix a réussi à rester au-dessus de la zone des 500 dollars, qui a servi de support dans la seconde moitié du mois de mars. De plus, les cours de l’action Netflix se maintiennent à l’intérieur du canal ascendant. La résistance à franchir en vue d’une reprise haussière est le retracement de Fibonacci à 23,6% (512$). Un tel franchissement permettrait un comblement du gap. En revanche, une sortie par le bas du canal pourrait aboutir à un approfondissement de la baisse. Source : xStation5

Retrouvez l’action NETFLIX aux côtés de plus de 2000 autres actions grâce au Compte-Titres Ordinaire avec 0% de commissions.

S'inscrire sur XTB

Dernière mise à jour le 23/04/21

Continuer cette discussion sur le forum