ePrivacy and GPDR Cookie Consent

Le ciel s’éclaircit pour Boeing

Le ciel s’éclaircit pour Boeing

  • Le vaccin contre le COVID-19 lève une partie d’incertitude pour le secteur de l'aviation
  • Les autorités réglementaires américaines et brésiliennes approuvent la remise en service des 737 MAX et l'approbation européenne pourrait être délivrée début 2021
  • Le cours de l’action s'approche des sommets post-pandémie

Boeing, le plus grand fabricant d'avions américain, a connu quelques turbulences l'année dernière. Non seulement il a dû faire face à une baisse de la demande d'avions en raison de la pandémie de coronavirus, mais Boeing a aussi fait la une de l'actualité suite aux crash de son avion phare, le 737 MAX. Cependant, l’horizon se dégage peu à peu et l’annonce du premier vaccin candidat de Pfizer/BioNtech a permis à l’action de l’avionneur de prendre son envol.

Le vaccin contre le coronavirus améliore la visibilité pour les compagnies aériennes et les avionneurs

Les compagnies aériennes ont été particulièrement touchées par la pandémie de coronavirus, suite notamment à la réduction drastique du trafic aérien. Malgré une levée partielle des restrictions et la perspective d’un retour à la normale, les passagers ne seront pas de retour du jour au lendemain. Cependant, les différents vaccins annoncés devraient permettre un début de vaccination en 2021, et donc un retour progressif du trafic aérien.

Ainsi, la reprise du trafic aérien est synonyme d’un retour de la demande des compagnies qui devront certainement élargir leur flotte pour répondre au retour des voyages à grande échelle. Bien entendu, il faudra du temps pour retrouver les niveaux de trafic d'avant la pandémie, mais la perspective d’une reprise devrait au moins empêcher les annulations de commandes d’avions.

Le 737 MAX blanchi et en cours de réinsertion

Bien avant la pandémie, les deux crashs du 737 MAX qui ont fait 346 victimes en mars 2019, ont cloué au sol cet avion phare de Boeing sur ordre des autorités de régulation de l’aviation à travers le monde. Un coup de massue pour le fabricant américain dont l’activité repose principalement sur les avions commerciaux depuis de nombreuses années déjà.

boeing graph

L'immobilisation au sol du 737 MAX à la fin du premier trimestre 2019 a entraîné une chute considérable des revenus de Boeing. Source : Bloomberg, XTB Research

Cependant, après un an et demi au sol, l'Administration fédérale de l'aviation a annoncé le 18 novembre que les 737 MAX pourront reprendre les vols commerciaux. De plus, les régulateurs européens ont publié un rapport le 24 novembre, laissant entendre que les 737 MAX pourraient être autorisés à décoller d'ici début janvier 2021. Une autorisation de remise en service a également été délivrée par l 'organisme brésilien de surveillance de l'aviation.

Hormis la fin des coûts d’immobilisation du 737 MAX et la reprise des commandes, ou du moins la fin des annulations, ce retour dans les airs signifie beaucoup pour Boeing. En effet, d’un point de vue concurrentiel, cela permettra à la société américaine de ne plus céder de parts de marchés à son principal rival : Airbus.

boeing commandes

Boeing a vu ses commandes nettes chuter à la suite de l'immobilisation au sol du 737 MAX. Dans le même temps, son principal concurrent Airbus a continué à enregistrer de nouvelles commandes pour ses avions, souvent au détriment des annulations de commandes de Boeing. Source : Bloomberg, XTB

Cours de l'action à l'approche du pic post-pandémie

Bien entendu le retour à la normal sera progressif, mais les perspectives en nette amélioration ont permis à l’action Boeing de franchir la borne supérieure du canal baissier dans lequel les cours évoluent depuis la mi-juin. Par la suite, l’annonce d’un retour dans les airs du 737 MAX a permis un second élan haussier pour se rapprocher des sommets post-pandémie. Pour l’heure, les cours évoluent dans l’enceinte du nuage Ichimoku en données hebdomadaires, aux portes de la résistance majeures à 240$. Une nouvelle impulsion pourrait être initiée au moment où Boeing annoncera la reprise du paiement de dividendes, et permettre donc à la valeur de prendre son envol vers sa prochaine cible à 310$.

boeing cours action

Représentation graphique de l’action Boeing en données journalières (D1) avec projection Ichimoku en données hebdomadaires (W1)

XTB propose d’investir sur l’action BOEING et plus de 2000 actions grâce au Compte-Titres Ordinaire avec 0% de commissions. Consulter l’offre 0% de commissions.

S'inscrire sur XTB

Dernière mise à jour le 30/11/20

Continuer cette discussion sur le forum