Quelles seraient les conséquences d’une victoire de Joe Biden sur les marchés ?

Quelles seraient les conséquences d’une victoire de Joe Biden sur les marchés ?

Les élections américaines approchent sévèrement et en tant qu’investisseur et/ou trader on peut se demander quel impact leur issue aura sur les marchés, et si l’un ou l’autre des candidats les fera basculer dans un sens ou dans l’autre. En particulier, Si Joe Biden est élu, sa politique sera différente des quatre années passées sous Trump.

ÉLECTIONS ET MARCHES

La volatilité du marché augmentant avant les élections présidentielles et législatives américaines de novembre, les investisseurs analysent ce que les sondages et les propositions politiques signifient pour les marchés, allant des actions liées à l’énergie à celles des exploitants de prisons privées.

Cette anxiété se manifeste déjà dans les mouvements d'actifs que les investisseurs utilisent pour protéger les portefeuilles et parier sur la volatilité comme les contrats à terme liés à l'indice de volatilité VIX CBOE, une jauge des fluctuations boursières attendues. C'est également le moteur de mouvements dans des secteurs qui, selon les investisseurs, bénéficieraient du contrôle de la Maison Blanche et du Congrès par un parti ou l'autre.

Wall Street utilise généralement ces secteurs ou d'autres actifs qui seraient touchés par différentes politiques pour construire de larges paniers électoraux associés à chaque parti politique. Les analystes évaluent ensuite les performances de ces paniers au fil du temps pour créer des prévisions de probabilité du gagnant en novembre.

Ces paniers d’entreprises signalent aujourd’hui une victoire à 60% pour le candidat démocrate Joe Biden et 40% de chances pour le président Trump.

Ce sont de meilleures chances que certains prévisionnistes ont donné à M. Trump, mais Wall Street a souvent du mal à prédire à la fois les résultats politiques et leur impact sur les prix des actifs. Les contrats à terme sur actions ont chuté le soir des élections en 2016, les investisseurs craignant que la victoire de Donald Trump nuise aux bénéfices des entreprises en raison de ses politiques imprévisibles et de son plaidoyer en faveur des barrières au commerce international. Les actions ont cependant rapidement surmonté ces inquiétudes alors que les investisseurs applaudissaient la perspective de réductions d'impôts.

Toutefois, d'autres projections estampillées Trump à plus long terme, comme les paris sur les dépenses d'infrastructure et la hausse des rendements obligataires, se sont inversées ces dernières années.

ÉNERGIE

Les composants du panier démocrate comprennent des entreprises liées aux énergies renouvelables telles que Sunrun, NextEra Energy et Tesla. Joe Biden a présenté un plan de 2 milliards de dollars pour lutter contre le changement climatique qui comprend des investissements d’infrastructure énergétique et d’accompagnement de transition vers les véhicules électriques.

L’ETF iShares Global Clean Energy (ICLN) a progressé d’environ 80% cette année, prolongeant ses gains après que de récents sondages aient montré que l’avance de M. Biden se confirmait.

L'ancien vice-président a également proposé d'interdire la production de pétrole et de gaz sur les terres et les eaux fédérales, faisant des producteurs d'énergie des composantes communes des paniers républicains. Ces actions ont récemment pris du retard par rapport au marché plus large, le coronavirus affectant les prix du pétrole et du gaz et les investisseurs s'attendant à ce que les démocrates prennent le contrôle à Washington.

L’énergie paraît être le secteur dans lequel il est probable que les attentes du marché concernant les élections soient prises en compte. C’est une différence très nette entre les politiques des deux candidats.

LA POLITIQUE FISCALE

De nombreux investisseurs envisagent également d'éventuelles augmentations de l'impôt sur les sociétés ; impôt que Trump avait fortement baissé durant son mandat, et décision que le marché avait fortement appréciée... Biden a proposé d'augmenter le taux d'imposition des sociétés de 21% à 28% et d'augmenter les impôts sur les revenus étrangers des entreprises américaines, annulant en partie la loi de 2017 sur les réductions d'impôt et l'emploi.

Des analystes estiment que les politiques fiscales de Biden pourraient réduire de 9% les bénéfices du S&P 500, bien que l'augmentation des dépenses fiscales et la suppression des tarifs puissent compenser une grande partie de cette baisse. Le panier d’actions qui a le plus profité des réductions d’impôts a récemment été à la traîne comparé aux actions qui n’avaient pas profité de la loi.

Pourtant, certains investisseurs s'attendent à des taux d'intérêt bas et à une reprise de la croissance économique pour soutenir les actions, indépendamment de tout changement de politique.

Il y a aussi un danger à réagir de manière excessive à ces paniers et ces prévisions, et ainsi rater une vue d'ensemble des marchés boursiers.

PRISONS PRIVEES ET AGENTS DE PRETS ETUDIANTS

Autre domaine du marché reflétant les attentes des politiques démocrates : les opérateurs de prisons privées. Les actions de telles sociétés ont bondi en 2016 après l'élection de M. Trump compte tenu de sa position ferme sur l'immigration illégale et la déportation, mais ont baissé de 30% ou plus cette année avec Biden s’étant engagé à mettre fin à l'utilisation par le gouvernement fédéral des prisons privées.

Par ailleurs, la baisse des parts des sociétés de services de prêts étudiants signale des projections de victoire démocrate car elles pourraient être soumises à des réglementations plus strictes. Biden veut également annuler une partie substantielle de la dette étudiante fédérale de 1,5 milliards de dollars.

Les exploitants de prisons privées et les sociétés de prêts étudiants ne reçoivent généralement pas beaucoup d'attention de la part des investisseurs, mais ils sont sensibles aux changements de politique.

Ce seront ces actions qui enverront le signal de ce qui va se passer lors de cette élection présidentielle.

ZONES TROUBLES : COMMERCE, INFRASTRUCTURE ET SOINS DE SANTE

Les investisseurs sont plus divisés sur la manière d'interpréter les changements possibles dans les politiques ayant un impact sur le commerce, les dépenses d'infrastructure et les soins de santé.

Certains investisseurs espèrent qu'une plus grande clarté sur la politique commerciale avec la Chine stimulerait les actions de sociétés telles que les fabricants de semi-conducteurs Intel Corp. et Micron Technology qui dépendent de flux commerciaux fluides. La querelle commerciale de l'administration Trump avec la Chine a provoqué des fluctuations boursières pendant une grande partie de 2018 et 2019 avant que les pays ne concluent un accord commercial de phase un. Joe Biden a indiqué que lui aussi contesterait Pékin dans plusieurs domaines, mais qu'il essaierait de travailler avec les alliés américains sur les questions commerciales.

Les démocrates et les républicains ont plaidé ces derniers mois pour une augmentation des dépenses d’infrastructure pour réparer les routes et les ponts du pays, mais la loi n’a toujours pas été adoptée. Les actions de sociétés de matériaux de construction avaient grimpé en 2016 après l'élection de Trump dans l'espoir d'un projet de loi sur les infrastructures, mais ont chuté depuis.

Certains analystes s'attendent à ce qu'un projet de loi soit adopté si Biden gagne et que les démocrates prennent le contrôle du Congrès, ce qui a récemment donné un coup de pouce à certaines actions liées à l'infrastructure.

Les investisseurs surveillent également l'évolution des actions de soins de santé, bien que leurs perspectives restent floues car les changements de politique pourraient également rencontrer des obstacles au Congrès. Biden a déclaré qu'il souhaitait développer la loi sur les soins abordables en ajoutant une option publique comme Medicare.

Les actions du secteur de la santé s'étaient redressées au début de l'année, car beaucoup considéraient ce plan comme moins perturbateur pour l'industrie que le programme à payeur unique favorisé par le sénateur du Vermont Bernie Sanders et la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren. Pourtant, beaucoup ne savent pas comment les propositions de Biden affecteront les bénéfices de ces entreprises.

Dans tous les cas, il y a beaucoup d'incertitude en raison du manque de définition des politiques des candidats et le flou persiste dans bon nombre de secteurs.

Dernière mise à jour le 16/10/20

Continuer cette discussion sur le forum