Trading: Les 10 erreurs de débutant qu'il ne faut jamais commettre!

Trading: Les 10 erreurs de débutant qu'il ne faut jamais commettre!

Comme pour toute activité, il faut du temps pour maîtriser le trading. Se lancer dans le trading sans rien y connaître peut s’avérer très dangereux pour vos économies. Mais au-delà de toute la théorie, certains éléments pratiques sont essentiels à maîtriser. Les débuts en trading sont souvent difficiles. Il faut être vigilant afin de ne pas tomber dans ces quelques pièges.

Voici les 10 erreurs communes commises par des débutants qu’il faut absolument éviter.

1. Être impatient

Apprendre le trading prend du temps, beaucoup de temps. Il est normal de ne pas arriver à faire de bonnes performances au début. Certains se découragent et jettent l’éponge au bout de quelques semaines ou quelques mois infructueux. C’est dommage. Au contraire, faire des erreurs au début permet d’emmagasiner de l’expérience. Il faut donc prendre les choses avec patience. Petit à petit, avec des bonnes stratégies, les bons résultats seront au rendez-vous.

2. Faire du scalping

Ce point recoupe le précédent. La plupart des traders débutants qui sont impatients font du scalping, et vice-versa. Le scalping est le fait d’acheter et vendre très rapidement, afin de profiter de petits mouvements de marché. Les positions sont ainsi tenues quelques minutes seulement. Il est très difficile de faire de l’argent avec cette méthode pour un trader particulier (toutes les statistiques le montrent). C’est malheureusement le réflexe de bon nombre de débutants. Afin de faire un profit rapide, l’amateur achète et revend rapidement. Mais sur le long-terme, cette méthode est désastreuse. Dans le monde professionnel, le scalping est réservé à des robots programmés pour effectuer ces allers-retours à grande vitesse. Le débutant n’a tout simplement aucune chance, sans parler des coûts de transaction ou spreads qu’il se prend à chaque fois.

3. Utiliser (trop) le levier (sans le savoir)

En lien avec le scalping on trouve le levier. En effet, les scalpeurs utilisent le levier afin de maximiser leurs gains. Comme ils traitent sur de très petits mouvements, le levier est nécessaire afin de faire du profit. Mais au-delà du scalping, l’utilisation exagérée du levier est une des premières causes de mortalité des traders débutants ! En misant plus que l’argent que l’on détient réellement on peut éventuellement gagner davantage et plus vite (impatience…) mais on peut surtout perdre beaucoup et très rapidement. Tous les traders sérieux vous le diront, le levier est une arme fatale, à ne pas mettre entre toutes les mains.

4. Prendre trop de positions

L’excitation du commencement, lorsque tout est nouveau et qu’on passe ses premiers trades, est énorme. On veut tout traiter, tout essayer, le faire vite, avec le levier, sur toutes les paires de forex, toutes les matières premières, et les actions, et les indices, et les cryptos… Bref il est parfois difficile de se focaliser, de se concentrer. La conséquence immédiate est qu’un débutant aura tendance à prendre plusieurs positions à la fois, sans forcément bien savoir pourquoi. Il est compliqué de suivre un grand nombre de positions. Au-delà de 5 trades (pour un débutant) sur des produits différents, il faudra se demander si tout cela est bien justifié.

5. Ajouter à une position perdante

En termes de gestion des risques, la première des règles est probablement de ne jamais rajouter de volume sur une position perdante. Le trader qui agit ainsi veut en fait rendre son point d’entrée global (ou prix de revient) plus favorable. Mais en faisant cela il rend encore « plus lourd » une position qui est déjà en train de perdre. Si le marché continue d’aller contre la position, la perte va grossir encore plus vite. Et le compte de trading (la marge) va être consommée encore plus rapidement.

6. Couper trop tôt une position gagnante

Comme pour la position perdante que les débutants ont tendance à laisser couler, le même mécanisme psychologique fait qu’ils coupent les positions gagnantes trop rapidement. Ils veulent avoir la certitude de leurs gains. Et l’incertitude de leurs pertes. Les professionnels performants opèrent de manière opposée. Ils veulent savoir combien ils perdent (maîtrise du risque) et laissent la porte ouverte aux gains. Lorsqu’un trade est en train de gagner, il faut laisser le marché évoluer car on ne sait pas jusqu’où il peut aller. C’est dans les grands mouvements que l’on se fait de l’argent en trading. Si on ferme toutes les positions gagnantes prématurément, c’est la voie royale à l’échec.

7. Vouloir se refaire à tout prix

Après une perte, on veut absolument gagner ce que l’on vient de perdre. C’est un réflexe quasi primaire. Et c’est tout à fait normal. En revanche, cela vient souvent avec une prise de risque décuplée. Non seulement on veut se refaire, mais on le veut maintenant. Ce mécanisme est classique et mène inévitablement à la banqueroute. Et tout cela est directement lié au point suivant.

8. Agir en fonction de ses émotions

Malheureusement le trader est humain. Et le trader débutant est très humain. Ses actions sont régies par ses émotions : la peur, la colère, la joie, la tristesse, la surprise, le dégoût… Un trade gagnant et c’est la folie dans sa tête. Quelques pertes et c’est le doute qui s’installe. Le calme et la sérénité doivent être de mise ! On dit souvent qu’il ne faut trader que lorsque tout va bien dans sa vie. Si quelque chose vous tracasse, vous n’aurez pas les idées claires. Vous n’arriverez pas à bien vous concentrer. Vous vous impatienterez. Vous commettrez des erreurs. Bref, le mieux c’est de revenir un robot soi-même afin que nos actions ne soient pas altérées par nos émotions.

9. Trader au feeling (sans stratégie)

« Sentir le marché » est réservé aux traders professionnels ayant plus de 10 ans d’expérience sur les marchés. Et encore, le « feeling » n’est alors utilisé qu’au travers d’une méthode structurée, d’une stratégie pensée, construite et testée. Il faut savoir élaborer un système et s’y tenir. Cela permet d’éviter des erreurs grossières. Pour être très basique (mais aussi efficace), une checklist peut faire l’affaire. Avant d’entrer dans un trade on vérifiera tous les points. Il toujours savoir pourquoi on se positionne de telle manière sur tel marché.

10. Ne pas connaître ce qu’on trade

Acheter du pétrole alors qu’on ne connaît rien à ce marché est voué à l’échec. Le trading n’est pas une histoire de technique ou de graphique. Il faut s’intéresser aux acteurs du marché, aux fondamentaux, à l’offre et la demande, etc. Warren Buffett dit qu’il n’investit que dans les entreprises dont il connaît le marché, dont il comprend le business model. Qu’il s’agisse d’investissement ou de trading c’est la même chose. Les marchés sont assez vastes pour trouver quelques produits qui ne vous sont pas complètement étrangers.

Afin d’éviter ces 10 erreurs de débutants, on peut s’entraîner sans risque. Pour cela, les comptes virtuels (ou démo) sont intéressants. Il faut les prendre pour ce qu’ils sont, rien de plus. Il faut aussi avoir conscience que le trading en virtuel n’est pas la même chose que le trading réel. Mais rien n’empêche de les utiliser et faire ses premiers pas avec.

Enfin, quoiqu’il arrive, il faut savoir rester humble face au marché. Vous n’en savez pas plus que les autres. Vous n’êtes pas plus fort que le marché. Et il saura vous le rappeler !

Dernière mise à jour le 10/07/19

Continuer cette discussion sur le forum