Globalcoin : tout ce qu’il faut savoir sur la future crypto-monnaie de Facebook

Globalcoin : tout ce qu’il faut savoir sur la future crypto-monnaie de Facebook

Alors que le projet de crypto monnaie de Facebook reste encore très mystérieux, certaines informations filtrent et donnent à voir la mesure de ce projet qui tient particulièrement à cœur à Mark Zuckerberg. En effet, selon différentes sources, Facebook est en train de développer un système de paiement digital, qui devrait être implémenté dans certains pays dès 2020, avec des tests prévus en Inde en 2019.

Quelles sont les avancées du projet Globalcoin ?

On sait déjà que le géant des médias sociaux aurait rencontré de nombreuses sociétés de trading, de crypto-monnaies et des responsables de banque afin d’évaluer l’infrastructure digitale nécessaire pour assurer la sécurité des crypto-monnaies et la capacité des utilisateurs à les échanger contre d'autres crypto-monnaies ou devises conventionnelles.

Cette initiative porte le nom de code « Project Libra » et devrait être lancée conjointement avec banques et courtiers pour relier monnaies numériques et monnaies conventionnelles du monde entier et être utilisée pour des paiements en ligne auprès d’une sélection de marchands en ligne. En mai 2018, Facebook a engagé David Marcus, président de PayPal entre 2012 et 2014, pour diriger la nouvelle division blockchain responsable du lancement de GlobalCoin.

Récemment, Mark Zuckerberg, a eu de longues discussions avec le gouverneur de la Banque d'Angleterre, Mark Carney, sur les opportunités et les risques liés au lancement de la crypto-monnaie de la société.

Quels sont les avantages de la Globalcoin pour Facebook ?

Selon certains analystes, la crypto-monnaie pourrait générer jusqu'à 19 milliards de dollars de revenus supplémentaires d’ici 2021 pour la société Facebook. Ce n’est pas le premier essai de Facebook sur ce terrain. C’est en effet la deuxième fois que la société se lancerait dans la crypto-monnaie, puisqu’une première tentative a eu lieu près de 10 ans auparavant, se soldant par la fermeture des crédits Facebook après deux années infructueuses.

Actuellement, la première priorité de Facebook avec sa cryptomonnaie serait d’asseoir sa position dans le commerce mobile et le paiement en ligne en permettant à ses utilisateurs d'effectuer diverses transactions (réserver un billet d'avion, commander un VTC…). Cela serait pour le réseau social une manière de se diversifier, l’entreprise étant pour le moment « mono revenus » avec 98% de ses ressources provenant de la pub en ligne.

Mais le projet de la GlobalCoin pourrait être bien plus ambitieux. En effet, Facebook compte 2,3 milliards d'utilisateurs et avec la GlobalCoin, pourrait s'attribuer l'un des éléments essentiels d'un Etat : la monnaie. Une devise revêt un caractère très symbolique qui renforce le sentiment d'appartenance à une même communauté et porteuse de lien social. Autant de dimensions prépondérantes pour l'empire de Facebook, massif écosystème d'applications sociales (Instagram, Messenger et WhatsApp).

Ce projet doit être remis dans le contexte de la stratégie globale de Facebook. Simultanément à sa future cryptomonnaie, la société travaille sur un autre chantier d’importance : le Whatstabook qui viserait rendre interopérables toutes les messageries Messenger, Instagram et Whats App pour faciliter les échanges privés entre utilisateurs et multiplier ainsi le temps passé sur sa famille d'applications. Avec sa cryptomonnaie, les utilisateurs pourront acheter ou échanger des biens et des services sans avoir à sortir de l’écosystème.

Comment la GlobalCoin va t’elle fonctionner ?

Même si le projet n’a pas encore été totalement dévoilé, certains éléments peuvent déjà être affirmés. Selon certaines sources, Facebook souhaite développer la GlobalCoin comme une monnaie numérique offrant des moyens de paiement abordables et sécurisés, permettant également aux gens de changer facilement leurs dollars et autres devises internationales en GlobalCoin. Les experts en crypto-monnaie ont déclaré que GlobalCoin serait probablement une "stablecoin" avec sa valeur indexée sur le dollar américain pour prévenir une trop grande volatilité. Avec cette stratégie, Facebook souhaite perturber les réseaux bancaires existants en supprimant les obstacles financiers et en réduisant les coûts pour les consommateurs.

Avant cela, la GlobalCoin devra surmonter de nombreux obstacles techniques et réglementaires avant de pouvoir être lancée. Et Facebook pourrait connaître une période difficile en Inde, qui a adopté une attitude hostile envers les crypto-monnaies et qui sera à priori le terrain de lancement de la GlobalCoin. En effet, l’entreprise espère que la GlobalCoin permettra aux travailleurs indiens de remettre de l'argent à leurs familles via WhatsApp.

Une stratégie risquée ?

Facebook devait encore travailler dur pour amener ses utilisateurs à faire confiance à GlobalCoin après des années de scandales qui ont gravement endommagé son image publique. En effet, depuis le scandale Cambridge Analytica les bad buzz liés au respect de la vie privée se sont multipliés. Or, les cryptomonnaies ont plutôt mauvaise réputation, le risque est donc important pour le groupe. Et auquel s’ajoute un réel risque de fraude fiscale et de blanchiment d'argent par les utilisateurs. Pour circonscrire les risques, l'option la plus probable est que Facebook s'appuie sur une blockchain privée pour sa cryptomonnaie afin de pouvoir en garder le contrôle.

Comparer les courtiers en Crypto-Monnaie

Dernière mise à jour le 06/06/19

Continuer cette discussion sur le forum