Comment lire un graphique en Chandelier ?

Comment lire un graphique en Chandelier ?

L’analyse graphique constitue un grand domaine du trading. Certains ne jurent que par ça. Il existe différents types de représentation graphique des marchés : ligne simple, zone, barres, chandeliers dits « japonais ». Cette dernière visualisation est largement utilisée par les traders car elle permet de tirer plusieurs informations à la simple vue du graphique et potentiellement de prédire les cours futurs.

Les chandeliers, aussi appelés bougies, ont été créés au Japon au XVIIe siècle pour représenter le cours du riz. C’est la plus ancienne forme d’analyse graphique.

Voici les différentes représentations graphiques.

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Ligne

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Barres

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Zone

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Chandeliers ou bougies

Les éléments basiques du chandelier

Un chandelier nous donne quatre niveaux de prix en un coup d’œil : une ouverture de période, une clôture, un point haut et un point bas. De plus, la couleur du « corps » du chandelier, entre l’ouverture et la fermeture, nous renseigne sur le sens de marché durant cette période : un chandelier haussier est par convention vert (clôture au-dessus de l’ouverture) et un chandelier baisser est de couleur rouge (clôture en dessous de l’ouverture). Avec un simple « dessin » on a donc accès à cinq éléments de marchés. Un chandelier représente une période de trading. Si le graphique est journalier, la bougie représente une journée, etc. On remarquera aussi des « mèches » supérieures et inférieures, ces lignes verticales qui représentent la différence entre les points extrêmes et l’ouverture ou la fermeture.

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Les éléments basiques du chandelier

Configurations

L’intérêt des chandeliers ne s’arrêtent pas là. En fait leur force est de pouvoir détecter des situations ou configurations permettant de signaler des potentiels mouvements à venir, comme des retournements de tendance ou des accélérations. Il y a de très nombreuses configurations qui portent des noms comme étoile du matin, étoile du soir, marteau, pendu, marubozu, morubozu, harami, bébé abandonné, etc. Chaque figure peut être interprétée d’une manière à prédire ce qu’il va se passer.

Comme d’habitude en trading et en analyse graphique, il n’y a pas de certitude et il faut manier ses « signaux » avec prudence. D’autre part, ces configurations dépendent de l’unité de temps du graphique. Ainsi, une figure sur un graphique journalier ne sera plus pertinente sur un graphique horaire. On retrouve cela dans tous les indicateurs techniques.

Voyons par exemple deux figures connues des chandeliers japonais.

La bougie englobante, ou « avalement » qui signale un retournement (ici baissier) :

Comment lire un graphique en Chandelier ?

La bougie englobante

Voyons-le en action ici :

Comment lire un graphique en Chandelier ?

La bougie englobante en action

Le Doji, caractérisé par l’absence de corps (même niveau d’ouverture et de clôture), est très dur à interpréter. Il peut signaler une pause ou un retournement de tendance.

Voici à quoi ressemble un Doji, ici au milieu :

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Doji

Voilà deux doji dans une évolution de prix :

Comment lire un graphique en Chandelier ?

Doji evolution de prix

Si on voulait émettre une stratégie simple pour l’interprétation du doji, on pourrait se baser sur les règles suivantes : - Lorsque le doji est au-dessus d’une tendance haussière, alors c’est le signe d’un retournement baissier - Lorsque le doji est en dessous d’une tendance baissière, alors c’est le signe d’un retournement haussier

Volatilité

Le corps des chandeliers, ainsi que les mèches, peuvent renseigner le trader sur la volatilité du marché. En effet, les mèches nous donnent les plus haut et plus bas de la période, qui est une indication des fluctuations extrêmes de prix. Le corps de la bougie, quant à lui, permet de connaitre le rapport de force entre les vendeurs et les acheteurs : un petit corps (ou corps inexistant dans le cas d’un doji) est signe d’une bataille féroce entre les bulls et les bears. En revanche, un corps clair dans un sens précis donne la victoire à un des deux camps.

Il est toujours facile d’analyser a posteriori les chandeliers et trouver des figures annonciatrices de mouvements qui suivent. Cependant, les faux signaux sont nombreux. Dans le feu de l’action il est très difficile d’agir et de trader les chandeliers avec succès sur le long terme. D’autre part, il ne faut pas occulter le fait que chaque marché est différent. L’interprétation des chandeliers peut être différente selon que l’on soit sur le marché actions, les devises, les matières premières, etc. Enfin, comme toute analyse graphique, la période utilisée déterminera des figures de chandeliers différentes et donc des signaux parfois contraires.

Dernière mise à jour le 26/07/18

Continuer cette discussion sur le forum