Qu’est-ce que le money management ?

Qu’est-ce que le money management ?

Maîtriser le trading, gagner sur le long terme, repose sur plusieurs facteurs comme les stratégies utilisées, les techniques plus ou moins évoluées, l’expérience propre du trader, sa façon d’agir sur les marchés, ses qualités intrinsèques, etc.

La gestion des risques et de son capital représente aussi un élément incontournable de la réussite en trading. C’est ce qu’on appelle le money management. Comme on va le voir c’est le facteur déterminant à tout trading performant.

Différence entre money et risk management

On pourrait dire que le money management est une sous-catégorie du risk management. En effet, la gestion des risques englobe plusieurs thèmes : le risque de marché, le risque de liquidité, le risque de contrepartie… La gestion des gains et des pertes, la gestion concrète de son compte de trading, des volumes mis en jeu, tout cela fait partie du money management. On ne se concentre pas sur l’extérieur mais sur l’intérieur. Le money management c’est de l’introspection. C’est la gestion du capital, des stops, des objectifs de gains.

Il faut garder en tête que c’est la source première d’une performance positive sur le long-terme. Peu importe les techniques ou les stratégies utilisées, si le compte n’est pas géré correctement, c’est la perte assurée. Voilà pourquoi un système de trading en soi n’a pas beaucoup de valeur si en face le trader n’est pas capable de gérer son argent.

Les ingrédients d’un bon money management

Tout est question de performance par rapport au risque pris. Le but est de prendre le moins de risque possible et d’optimiser les gains. On analyse alors le ration gains/pertes. Cela passe par une bonne gestion des volumes mis en jeu par rapport au capital, par un bon placement des stop-loss et des limites. Cela passe également par une utilisation raisonnable de l’effet de levier. Il est facile de comprendre que prendre une position équivalente à dix ou cinquante fois sa capacité réelle est dangereux. La gestion des volumes constitue un point essentiel du trading.

On parle souvent de la volatilité du marché. En money management ce sont les variations du solde et des gains qui sont concernés, c’est la volatilité du compte de trading que l’on doit scruter. Passer en quelques heures de +500€ à -750€ est problématique, surtout lorsque le capital de base est de l’ordre de 5000€ ou moins. Cela représente une variation de 1250€, soit 25% sur un compte de 5000€ ! C’est énorme. Tout est relatif, donc, car sur un compte de 50000€ cela ferait 2,5% de variation. J’aime prendre cet exemple d’un trade infiniment petit (en volume) : dans ce cas, le risque de perte est minime…

Si tous ces principes sont relativement simples à comprendre, la mise en pratique est beaucoup moins évidente. Le feu de l’action, les frasques des marchés, les fluctuations par définition inattendues font que la réalité quotidienne du money management est soumise à de gros challenges. L’aspect psychologique entre en jeu. La théorie est parfois difficile à respecter. Les émotions, les frustrations sont de véritables armes d’autodestruction. « Le marché a toujours raison » est une expression répandue qui à toute sa place ici, en ce sens qu’il faut être humble face au marché, laisser son ego de côté. Avoir des paramètres précis de money management permet au trader de garder la tête froide et d’évoluer sans trop de stress.

Trop de prudence tue le trading…

Il ne faut pas confondre money management, prudence et prise de risque. Le risque est inhérent au trading, on ne peut pas faire sans. On peut très bien réduire le risque à zéro : cela revient à ne pas trader du tout !

Un bon money management permet justement d’optimiser au mieux la prise de risque, de ne pas faire n’importe quoi, tout en obtenant des performances honorables. Il faut être prudent, mais pas trop. Prendre des risques mesurés. Tout l’art du trading est de trouver le bon dosage.

Le money management est en quelque sorte le socle sur lequel repose tout trading performant. C’est la base indispensable. Chacun aura sa propre approche et ses propres habitudes, le but commun étant bien sûr avant tout de perdre le moins possible, de préserver son capital. Les gains potentiels arrivent après si tout se passe bien !

Dernière mise à jour le 20/07/18

Continuer cette discussion sur le forum