Grèves et inondations: quelles conséquences sur l'économie française ?

Grèves et inondations: quelles conséquences sur l'économie française ?

Alors que le début du mois de juin a été marqué en France par de fortes intempéries et des mouvements sociaux importants, certains se posent la question des conséquences économiques de ces événements sur la croissance globale.

Concernant les inondations, certaines régions ont été fortement touchées et les dégâts, en cours d’estimation, sont déjà chiffrés en millions d’euros. L’une des principales régions affectées est la région parisienne où les inondations ont eu des conséquences fortes notamment dans les secteurs du transport fluvial et terrestre, du tourisme, de l’agriculture et des entreprises du BTP.

Cependant, à l’échelle nationale, il ne s’agit que de certaines zones géographiques localisées et même si les zones atteintes le sont lourdement, il est peu probable que les inondations puissent avoir un effet sur l’économie à l’échelle nationale, selon les experts. De plus, souvent, l’impact économique d’une catastrophe naturelle comme celle ci est compensé par le rachat de biens de remplacement.

Concernant le mouvement de grève contre la loi du travail, il s’agit d’un mouvement social fort. Mais d’un point de vue économique, les services, soit les deux tiers de l’économie française ne sont pas touchés par ce mouvement et pour le moment la consommation n’a pas chuté et le marché financier n’a pas réagi, et cela malgré les blocages. Ainsi, ce mouvement ne devrait pas non plus influer à grande échelle sur l’économie française. Malgré tout, la perception de l’opinion publique est différente, puisque huit Français sur dix estiment que la situation sociale en France risque de compromettre la reprise économique.

Dans tous les cas, le ministre des Finances Michel Sapin a déclaré que ni les grèves ni les inondations ne devraient avoir de conséquences sur l’économie française dans son ensemble. En effet, les grèves comme les inondations ont un impact fort sur certains secteurs mais des répercussions macroéconomiques à priori faibles. Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a cependant réuni la cellule de continuité économique pour étudier les conséquences des intempéries et des récents mouvements sociaux pour les entreprises afin de pouvoir faire le point sur les dispositifs de soutien et d'indemnisation.

Dernière mise à jour le 22/07/16

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire