Quelle stratégie adopter pour gagner en bourse en 2021 ?

marcmunier18/02/21 (mise à jour il y a 7 mois, 3 semaines)bourse, stratégie de trading

Quelle stratégie adopter pour gagner en bourse en 2021 ?

Commentaires

Malheur à celui qui n’a pas misé sur le Bitcoin dès la fin 2020. Acheté à $20,000 il aurait déjà réalisé une performance de +160% à mi-février, le Bitcoin surpassant les $50,000.
Mais au-delà des crypto-monnaies, quelle stratégie boursière adopter en 2021 ? Le virus Covid-19 est passé par là et, même avec un vaccin, la vie ne sera probablement plus comme « avant ». 

LES CONSEQUENCES DE COVID-19

La pandémie va sans doute changer nos habitudes durablement. L’avènement du télétravail, l’importance de la santé, de nouvelles méthodes d'apprentissage grâce à l'enseignement à distance et une nouvelle accélération de la consommation de services d'abonnement tels que Netflix, Spotify et d'autres ont été parmi les principales tendances de 2020.

Le secteur de la Tech, qui a bénéficié grandement de la pandémie, sort encore plus renforcé et rien n’arrête le Nasdaq-100 qui va de record en record. Jusqu’où ira-t-il ?

Mais tout n’est pas fini…

Les risques à court terme restent élevés, compte tenu de la flambée des cas de COVID-19 et de la vitesse décevante du déploiement des vaccins dans une grande partie du monde. Il existe également des facteurs inconnus associés aux vaccins nouvellement développés, tels que la durée de la protection fournie par les vaccins, la question de savoir si les vaccins empêchent la transmission du virus et l'efficacité des différents vaccins contre les mutations du virus.

Une partie significative de la population devrait être vaccinée d'ici le milieu de l'année, ce qui entraînera une forte croissance économique au second semestre. Mais jusqu'à ce qu'une plus grande partie de la population mondiale soit vaccinée, la croissance économique sera probablement inextricablement liée au nombre de cas de COVID-19 et aux hospitalisations, contribuant à une volatilité élevée du marché.

LES CYGNES NOIRS EXISTENT

Nous l’avons vu en 2020 : un « simple » virus peut mettre à genoux l’économie mondiale. Personne n’avait prévu cette situation extraordinaire où dans le monde entier chacun a dû rester cloîtré chez soi plusieurs semaines, plusieurs mois.

Cela nous rappelle qu’il faut soit diversifier ses investissements un minimum, soit trouver des solutions pour amortir d’éventuelles secousses boursières. Les obligations d’État semblent donc indispensables même si ce n’est pas très excitant.

Une guerre mondiale est-elle improbable ?

Un nouveau virus, ou mutant Covid-19 encore plus dévastateur peut-il venir nous perturber ?
Le risque zéro n’existe pas.

S’il n’est pas nécessaire d’être sur la défensive en permanence, un équilibre doit être trouvé afin de profiter des marchés actions sans trop s’exposer.

LES MEGATENDANCES

2021 c’est bien, 2050 c’est mieux !

Pour gagner en 2021 il faut regarder les entreprises ou les secteurs positionnées pour révolutionner le futur.

Les mégatendances, comme la transition énergétique, la vente à distance, le Machine Learning ou encore le vieillissement de la population, sont autant de secteurs où il faut se positionner dès maintenant sur un horizon de plusieurs années.

Évidemment la thématique « Tech » est particulièrement bien placée, car elle touche au type de flexibilité soudainement requis en termes de vie et de travail à l'ère COVID-19. Les quarantaines de coronavirus ont accéléré la pertinence de chacun des sous-thèmes existants, entraînant une augmentation permanente plutôt que temporaire du e-commerce, des infrastructures cloud, de la consommation de médias en ligne et des services d'intelligence artificielle, entre autres.

La numérisation, l'automatisation et la connectivité resteront cruciales dans les années à venir, car des tendances telles que le télétravail, les soins médicaux à distance, les achats en ligne, les paiements numériques, l'enseignement à domicile et le divertissement ont atteint de nouveaux niveaux de croissance en termes d'utilisation et de ventes.

GARDER DU MOU

Autre enseignement des mouvements boursiers en 2020 : il est toujours intéressant de garder des réserves de cash. Cela ne fournira pas de gros rendement, voire pas du tout, mais vous armera pour tout ce qui va suivre.

Tout d’abord cela permet de « survivre » en cas de perte d’emploi ou de baisse de revenus. Avoir plusieurs mois d’épargne en avance vous évitera de gros problèmes.

Ensuite, et surtout, cela permet de profiter des baisses de marchés violentes qui peuvent survenir. En mars 2020, les marchés en dévissé de 30% à 50% selon les places boursières. Avoir des liquidités à investir dans ces moments de « stress » permet d’optimiser ses placements.

DES ROTATIONS EN VUE ?

Certains analystes pensent qu’une rotation va avoir lieu courant 2021.

En effet, si le vaccin est efficace et s’il est délivré massivement, il est probable que les secteurs fortement impactés par la crise, comme le tourisme, l’aéronautique et les compagnies aériennes, les hôtels et l'énergie peuvent être les plus grands gagnants en 2021 de la demande refoulée déclenchée lorsque les confinements et la distanciation sociale seront dans le rétroviseur…

La rotation consiste à vendre pour acheter. C’est de l’arbitrage.
Dans ce cas, quels secteurs les investisseurs vont-ils vendre ? La Tech en fera sans doute partie.

Comme toujours, la diversification et la gestion des risques sont des priorités absolues dans la construction d’un portefeuille. Le but est de se protéger contre des événements propres à une seule entreprise ou les vents contraires temporaires dans un secteur, une région ou une devise.

MISER SUR L’INVESTISSEMENT PROGRESSIF

Si vous ne savez pas comment aborder le marché boursier en 2021, il est préférable d'utiliser une stratégie simple, celle de la moyenne pondérée de l’investissement progressif et automatique. Avec cette façon de faire, vous vous engagez à acheter le marché à des intervalles prédéfinis et réguliers, quel que soit leur prix à ce moment-là.

Cela permet de lisser le risque et de profiter des baisses éventuelles de marché.

Cette stratégie importante est connue pour aider les investisseurs à payer un cours moyen de leurs actions plus bas au fil du temps que ce qu'ils paieraient s'ils tentaient de faire du « market timing ». En outre, cela élimine les biais cognitifs et tout type d’émotion négative de l'équation. Si vous savez que vous allez investir une certaine somme d'argent à un certain moment, quoi qu'il arrive, vous n'aurez pas à rester assis à vous demander si vous faites le bon choix et si vous achetez au bon moment.

Dernière mise à jour le 18/02/21

Articles que vous pourriez aimer