Bitcoin: Les investisseurs ne déclarent pas leurs pertes

Bitcoin: Les investisseurs ne déclarent pas leurs pertes

Les investisseurs américains qui ont vendu leurs bitcoins ont subi des pertes de près de 1,7 milliard de dollars.

En effet, de nombreux investisseurs relativement nouveaux sur les marchés de la crypto-monnaie ont subi des pertes monétaires considérables en raison de la persistance de la chute du marché des crypto-monnaies à partir de fin 2017, après que le Bitcoin eut culminé à près de 20 000 USD quelques semaines auparavant.

Cependant, aux États-Unis, les pertes réalisées résultant de cette baisse sont déductibles des impôts mais selon les chiffres d’un rapport récent, la plupart des investisseurs qui ont vendu leurs Bitcoins à perte ne le déduisent pas des impôts de cette année.

Ce rapport a interrogé plus de 1 000 investisseurs américains à la fin de 2018 et a rassemblé des données sur les pertes réalisées lors d'estimations antérieures. Il note sans surprise que de nombreux investisseurs ne considèrent pas le fait que la vente de crypto-monnaie, pour un profit ou une perte, soit un événement imposable, et que le fait de ne pas le signaler pourrait donner lieu à des audits obligeant ensuite les investisseurs à payer des pénalités et des intérêts. Leurs pertes réalisées combinées en vendant du Bitcoin en 2018 s’élèvent à environ 1,7 milliard de dollars, un chiffre énorme. Les pertes non réalisées des investisseurs en Bitcoins qui n’ont pas encore vendu leur crypto-monnaie sont encore plus élevées, s’élevant à environ 5,7 milliards de dollars. En moyenne, chaque trader aurait ainsi perdu environ 718 $. Et le rapport met en avant le fait que plus d’un tiers des investisseurs n’ont pas l’intention de déclarer leurs gains ou pertes cryptographiques.

"Parmi les investisseurs américains en bitcoins qui n’ont pas l’intention de déclarer, 35% pensent à tort qu’ils ne sont pas obligés de déclarer leurs gains ou leurs pertes en investissements bitcoin",

explique le rapport.

Cela s’explique notamment par la grande incertitude quant à la manière dont les investisseurs doivent déclarer leurs transactions de crypto-monnaies. Ainsi, plus de la moitié des investisseurs de Bitcoin interrogés ne se sont même pas rendus compte qu'ils pouvaient réclamer une déduction pour leurs pertes réalisées, et plus de 20% ont déclaré ne pas savoir comment s'y prendre pour rendre compte des bénéfices / pertes réalisés et non réalisés. Mais une fois au courant qu’ils avaient droit à une déduction fiscale, environ 58% des traders ayant réalisé des gains et 53% ayant enregistré des pertes ont déclaré qu’ils étaient plus susceptibles de le déclarer sur leurs impôts, maintenant qu’ils connaissaient mieux les règles et les règlements. Ce rapport montre bien la nécessité d'investir davantage dans la sensibilisation du public au trading et à l'investissement dans la crypto-monnaie. En les informant de leurs obligations et devoirs, ainsi que de leurs droits, beaucoup de problèmes avec les autorités pourraient ainsi être épargnés. Mais tant que l’Internal Revenue Service (IRS) n’aura pas commencé à offrir aux investisseurs plus de précisions sur la manière de déclarer leurs profits et leurs pertes et à réprimer sévèrement les individus qui ne déclarent pas leurs activités de trading de crypto-monnaie, il est probable que de nombreux investisseurs continueront à éviter de déclarer leurs transactions Bitcoin.

Dernière mise à jour le 21/01/19

Continuer cette discussion sur le forum