Pourquoi et comment investir dans le vin ?

Pourquoi et comment investir dans le vin ?

Lorsque l’on parle d’investissement, on pense dans un premier temps à des investissements classiques comme par exemple l’immobilier, les actions, les devises ou bien encore les matières premières. Mais il existe d’autres domaines dans lequel il peut être intéressant d‘investir, notamment celui du vin. C’est une source de diversification de son portefeuille qu’il peut être pertinent de cultiver à condition bien sur d’avoir un minimum d’intérêts et de connaissances dans ce domaine.

L’investissement dans le domaine du vin est en effet complexe, comme tout autre investissement. Certes, il  y eu des exemples de bouteilles gagnants très rapidement plus de 70% de leur valeur mais ce n’est bien sur pas la majorité des cas et c’est en général un investissement qui doit être pensé sur du long terme. En effet, l'horizon de placement est de l’ordre d'au moins cinq ans. Ainsi, un investisseur qui souhaite liquider sa cave dans les deux premières années a au moins 50 % de risque de perdre de l'argent.

Le choix des bouteilles et leur conservation

Il est important d’investir dans certaines catégories de vin plutôt que dans d’autres pour avoir un placement le plus fiable possible. Ainsi, il faut surtout privilégier les régions de Bordeaux, Bourgogne et éventuellement Côtes du Rhône. Pas la peine d’acheter des premiers crus classés qui se vendent très chers mais il faut néanmoins investir dans des vins de qualité aux appellations reconnues. Il faut diversifier sa cave en terme de millésime et en pas aller dans les millésimes trop vieux, l’essentiel des transactions concerne des bouteilles entre 15 et 20 ans d’âge.

Il est indispensable d’apporter un grand soin à la conservation de son investissement en ayant une cave à faible variation de température et taux d'humidité suffisant pour éviter l’oxydation. Les bouteilles se revendent d'autant facilement si elles sont dans un état irréprochable, notamment au niveau de l’étiquette.

Les différentes méthodes d’investissement

l’achat en direct qui peut se faire via des sites de ventes aux enchères comme Idealwine.com et le stockage chez vous (il est important dans ce cas de penser à étendre sa garantie habitation). Le meilleur moyen pour revendre ensuite reste les enchères. Suivant les études, les frais sont de l’ordre de 15 à 20 %. Le gain est soumis à l'impôt sur les plus-values.

la création d’une cave via une entreprise spécialisée comme Cavissima ou Patriwine. Dans ce cas, ces prestataires font une présélection des bouteilles, s’occupent du stockage les stockent et mettent à disposition un service de revente. En passant par ces services vous pouvez bénéficier d'une exonération de TVA (20 %) puisque les bouteilles sont stockées dans des ports francs. Cette méthode est particulièrement intéressante au moment de la revente, qui peut s’avérer une étape complexe.

Investir dans un fonds de placement spécialisé comme Uzès Grands Cru (agréé par l’AMF). Il en existe cependant peu et les rendements peuvent être assez aléatoires.

Investir en action dans un domaine viticole. Il s’agit d’un mouvement surtout intéressant en étant plusieurs ou bien en choisissant d’investir dans un groupement foncier viticole (GFV). Dans ce cas, le rendement est 2 à 2,5 % en moyenne.  L’atout majeur est celui de la taxation à l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF). En effet, seuls 25 % de la valeur est prise en compte dans le patrimoine jusqu'à 101 897 euros, 50 % au-delà. En cas de donation ou de succession, un abattement de 75 % de la valeur jusqu'à 101 897 euros, et de 50 % au-delà, s'applique à chaque bénéficiaire.

Investir dans le vin peut donc s’avérer une opération financière intéressante à condition bien sur de voir cet investissement sur le long terme et d’avoir un intérêt pour le sujet afin de pouvoir en suivre l’actualité et ainsi effectuer des mouvements d’achats et de ventes avantageux.

Il est cependant conseiller que le vin reste un placement de diversification. Ainsi, il ne doit pas représenter plus de 5  % du patrimoine, puisque conne tout autre investissement, il comporte des risques.

Dernière mise à jour le 15/02/17

Continuer cette discussion sur le forum