Le Brexit et la baisse de la Livre Sterling

Le Brexit et la baisse de la Livre Sterling

Le cours de la livre sterling a atteint mardi son plus bas niveau depuis 31 ans. Sa valeur par rapport au dollar est ainsi encore plus faible qu’au mois de juin, au lendemain du vote du Brexit, c’est à dire le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union Européenne. 

La livre a atteint mardi $1.2764 par rapport au dollar, soit son plus bas niveau depuis juin 1985. Cette chute de la Livre est en grande partie liée à l’annonce par Theresa May du début des négociations pour la sortie de l’UE prévue d’ici quelques mois.  Cette annonce a en effet officialisé le Brexit qui est maintenant un processus politique et économique bien réel auquel l’ensemble des acteurs de l’économie britannique vont devoir se préparer. Le début des négociations devrait avoir lieu à partir de mars 2017 avec pour objectif une sortie de l’Union Européenne prévue pour l’été 2019, soit près de 2 ans de négociation, comme le stipule l’article 50 du traité de Lisbonne. Pour les experts, c’est à partir de ce moment, quand le processus de sortie de l'UE sera véritablement enclenché, que les conséquences directes du Brexit vont se manifester à travers notamment la chute de l'emploi et de l'investissement.

Theresa May a confirmé les craintes des milieux financiers, à savoir qu’il s’agira surement d’un « hard » Brexit c’est à dire une vraie sortie de la communauté européenne, non pas en douceur mais de façon assez drastique, afin de respecter le vote et les convictions des Britanniques majoritaires ayant souhaité le Brexit. Le contrôle de l’immigration et les limitations aux frontières sont les principaux sujets de préoccupations des milieux d’affaires qui envisagent déjà de nombreuses difficultés liées à la perte ou à la restriction de l’accès au Marché Unique.

Concernant l’évolution du cours de la Livre, certains experts n’hésitent pas à affirmer que loin d’un redressement, la chute de la monnaie pourrait continuer tout au long des négociations pour atteindre jusqu’à $1.25, ou même moins. Déjà, depuis le début de l’année, la monnaie anglaise a perdu 15,7% contre la monnaie unique à 1,1436 euro et près de 13,5% par rapport au dollar.

Il reste à savoir comment la Banque d’Angleterre réagira et quel sera le plan d’action pour enrayer ainsi la chute de la devise. En effet, elle a déjà assoupli sa politique monétaire depuis cet été, et pourrait vraisemblablement agir de nouveau en fin d'année ou début 2017 pour soutenir l'économie.

La baisse de la livre sterling a cependant eu un effet bénéfique sur le marché des FTSE qui est passé au dessus de 7,000, ce qui n’était pas arrivé depuis mai 2015. La baisse de la devise rend effectivement les produits anglais plus accessibles au marché étranger.

Dernière mise à jour le 10/10/16

Continuer cette discussion sur le forum