Virement bancaire : Le Ripple va-t-il détrôner le Swift ?

Virement bancaire : Le Ripple va-t-il détrôner le Swift ?

Le système SWIFT

Créé en 1973, SWIFT est un réseau interbancaire et représente le système de référence pour les transferts de banque à banque à travers le monde. A l’origine, l’intérêt du réseau SWIFT est de garantir la non-répudiation des échanges, c’est-à-dire qu’aucun tiers ne peut nier avoir effectué une transaction. Il s’agit d’un système centralisé. Dans la pratique, la plateforme SWIFT ne réalise pas de transactions en propre mais se positionne comme un tiers de confiance, facilitateur et garant du registre des flux financiers. Elle gère ainsi la communication sécurisée des échanges financiers standardisés pour plus de 11 000 organismes (banques, infrastructures de marché, entreprises internationales, etc.) dans plus de 200 pays.

Les faiblesses de ce système

Le système n’a cessé de s’améliorer au fur et à mesure de son existence. Cependant les transferts de fonds via SWIFT peuvent mettre de 2 à 6 jours pour s’exécuter et transiter d’une banque à une autre, ce qui a l’ère du digital et du temps réel paraît beaucoup. Outre ce délai important, les frais de transfert sont élevés. On lui reproche également un manque de transparence sur les frais de transaction (en plus du coût d’investissement très élevé pour accéder au service) et le manque de visibilité sur le statut du transfert.

De plus le système SWIFT a récemment été victime de failles de sécurité, dont la plus impressionnante est celle de la banque centrale américaine (FED) qui a ainsi perdu 80 millions de $ en 2016.
Pour faire face à ces critiques, SWIFT a lancé la Global Payment Initiative (GPI), un nouveau processus afin de réduire le temps de transfert international à un jour, et permettant un affichage des frais en amont de la transaction et une meilleure traçabilité de la transaction. Cette nouvelle offre semble avoir rencontré un large succès auprès de ses entreprises déjà clientes.

Le Ripple

La crypto monnaie Ripple a été créée en 2012 avec l’objectif ambitieux de bouleverser le système financier actuel, en visant à remplacer le système SWIFT et en réalisant des transactions bancaires internationales en temps réel. La cryptomonnaie a rencontré un très vif succès.

Le réseau Ripplenet, concurrent direct de Swift, compte déjà plus d’une centaine de clients, dont plusieurs acteurs influents (Santander, UBS, Crédit Agricole, BBVA, American Express…) séduits par plusieurs aspects de Ripplenet à savoir : le temps réel, les faibles coûts, la désintermédiation, la sécurité très élevée (grâce à la technologie blockchain) et la flexibilité.

Le fonctionnement de Ripple

Ripple veut se positionner comme le pivot du système d’échanges entre les banques. Avec trois solutions - xRapid, xCurrent et xVia. xRapid se concentre sur le transfert des envois de fonds transfrontaliers,  xCurrent permet aux banques de régler instantanément les paiements transfrontaliers avec un suivi de bout en bout et xVia est l’interface de paiement standard de la société.
Dans la pratique, si un établissement bancaire français veut transférer des fonds à une banque Américaine, elle doit d’abord convertir ses euros en XRP (Ripple) puis les transférer via le réseau Ripple à moindre frais et de manière instantanée à la banque Américaine qui les convertira à son tour en dollars. Avec ce système, seule la crypto monnaie franchit les frontières lors des transferts.

Le point faible du Ripple est la stabilité de sa monnaie. En effet, Ripple n’a pas été conçu pour être une monnaie spéculative à forte volatilité comme le Bitcoin. La société Ripple a néanmoins prévu la possibilité d’introduire régulièrement de nouvelles unités dans le circuit afin de contenir l’inflation trop importante du cours.

Le Ripple est un concurrent sérieux pour le système de transferts SWIFT. Cependant, le géant SWIFT présent depuis plus de 40 ans sur le marché se positionne avec de nouvelles solutions pour intégrer la technologie Blockchain et garder sa position de leader sur le marché, tandis que les établissements financiers observent avec intérêt l’évolution du Ripple avant, peut-être, de lui confier leurs transactions bancaires internationales.

Dernière mise à jour le 29/04/19

Continuer cette discussion sur le forum