Quel est la différence entre un broker et un trader ?

Quel est la différence entre un broker et un trader ?

Qu’est-ce qu’un broker ?

Un broker est un courtier, un professionnel pratiquant l’activité de courtage. Il sert d’intermédiaire entre divers opérateurs (acheteurs, vendeurs et traders) et le marché. Il s’agit d’une tierce-partie visant à faciliter les transactions entre acheteurs et vendeurs. En tant qu’intermédiaire, le courtier s’octroie une commission sous forme de marge ou de frais pour réaliser les ordres d’achat ou de vente. Il peut agir en tant qu’agent pour un de ses clients mais dans ce cas le courtier devient partie principale (acheteur ou vendeur).

L’activité des courtiers est réglementée dans la plupart des pays et régulée selon le type d’actifs pour lesquels ils servent d’intermédiaire. Ainsi un courtier présent sur le marché des valeurs boursières sera plus réglementé qu’un courtier présent sur le marché des changes. Sur le marché des changes et des produits financiers, on peut distinguer deux types de courtier. Le dealing desk ou market maker qui fait littéralement le marché en fixant ses prix et réalisant ses profits grâce à une marge fixe entre prix de vente et d’achat et en devenant la partie opposée de chaque deal, acheteur ou vendeur. Il s’agit de grandes sociétés bancaires ou financières. Le non-dealing desk agit comme intermédiaire neutre et réalise ses profits grâce à des commissions ou des marges variables en passant des ordres vers un dealing desk.

Qu’est-ce qu’un trader ?

Un trader est un opérateur de marché qui achète et vend des actifs afin de dégager des marges financières et donc des profits grâce à ses opérations. Le trader a deux fonctions principales, gérer le risque et spéculer. La différence principale entre un trader et un investisseur se situe au niveau de la durée de détention des actifs, le trader cherchant les meilleurs rendements à court terme et l’investisseur possédant une vision à long terme. La durée de détention des actifs permet d’ailleurs de distinguer 3 types de traders, le « scalper », détenant des actifs au maximum quelques minutes, le « day-trader », une journée, le « swing trader » plus d’une journée à plusieurs semaines.

Un trader peut travailler pour le compte d’une société et dans ce cas il opère avec les fonds de son employeur et se voit rétribuer par un salaire et des bonus selon ses résultats. Dans ce cas, il opère depuis une salle de marché, une banque d’investissement ou une société de gestion d’actifs. Il existe de nombreux types de traders selon le marché d’actif sur lequel ils opèrent et selon les règles fixées par leur employeur pour encadrer leurs opérations.

Parmi les traders salariés, les « proprietary traders » sont l’élite, ayant carte blanche pour spéculer avec les capitaux de leur banque sur tous les marchés possibles, sans autre limite de risque que celle qu’ils s’imposent eux-mêmes, ils sont sélectionnés parmi les traders les plus expérimentés et les plus talentueux et sont ceux qui reçoivent les plus grosses rémunérations.

Depuis l’essor d’internet, on voit apparaître de plus en plus de traders indépendants opérant pour leur propre compte sur les marchés via des e-courtiers en ligne. Spéculant à toute heure du jour ou de la nuit, ils profitent de la baisse des commissions de courtage liée à la compétition féroce que se livrent les courtiers en ligne.

Les types de brokers et de traders, leurs spécialisations et classifications respectives sont variées mais la principale différence est bien entendu qu’un broker sert d’intermédiaire et réalise des profits grâces aux commissions versées alors qu’un trader est un opérateur actif dégageant ses profits grâce à sa capacité à anticiper l’état du marché et à évaluer les risques de ses opérations.

 

Dernière mise à jour le 03/11/17

Continuer cette discussion sur le forum