Insolite : des clients chinois prennent en otage les employés d’un courtier Forex

Insolite : des clients chinois prennent en otage les employés d’un courtier Forex

C’est une situation des plus inhabituelles qui s’est déroulée dans les bureaux de Shanghai du courtier en ligne australien USGFX. En effet, des clients chinois, très mécontents des services du broker en ligne, ont décidé de procéder à une prise d’otages. 

Dans les faits, se sont entre 30 et 50 clients des services de trading en ligne USGFX qui se sont introduits dans les bureaux de Shanghai mercredi dernier. La raison de leur venue est une demande de remboursement de la perte d’une somme d’argent importante (environs 2,6 millions de dollars) suite à un trade entre des dollars australiens et des US-dollars et dont ils imputent la faute au courtier en ligne. Et pour mieux faire entendre leur plainte, ils ont décidé de séquestrer les employés présents.

Au fur et à mesure de la prise d’otage, certains employés ont été relâchés mais d’autres sont encore prisonniers de ces clients insatisfaits, demandant que leur plainte soit considérée et qu’ils soient remboursés de leurs pertes. A priori, trois employés de Chine et de Taiwan sont ainsi restés aux mains des preneurs d’otages. Ce qui inquiète bien sur sans commune mesure les dirigeants de USGFX, aussi bien par la durée dramatique de cette prise d’otage que l’absence de réaction des autorités chinoises pour intervenir et relâcher les employés encore retenus par les clients mécontents.

Le directeur marketing d’USGFX a ainsi déclaré :

« c’est une violation claire de la loi que de retenir des gens contre leur propre volonté. J’aurais cru que la police serait déjà intervenue à ce stade. Nous continuons de travailler en lien avec les autorités pour mettre un terme à cette situation. »

Des vidéos de la prise d’otage ont été mises en ligne afin de montrer la réalité de la situation.

usgfx hostages china

usgfx hostages china

Quant à l’organisme de régulations financière australienne, l’ASIC a confirmé suivre la situation semble cependant le faire de manière assez lointaine.

Il reste maintenant à savoir si le broker en ligne accèdera à la demande de ces clients mécontents afin d’obtenir la libération des derniers employés prisonniers, et si ce n’est pas le cas, de quelle façon se terminera cette affaire, très insolite dans le monde du trading en ligne.

Affaire à suivre...

Dernière mise à jour le 01/08/17

Commentaires (0)

Rédiger un commentaire